Le SOSUP organise une campagne post-baccalauréat du 08 au 15 juillet 2024 à travers le Gabon  

Pour affiner l’orientation des nouveaux bacheliers dans les formations et métiers prioritaires retenus désormais par le Gabon pour résorber le chômage grandissant des jeunes, le Secrétariat d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle (SOSUP), a, annoncé dans un communiqué l’organisation d’une campagne post-baccalauréat du 08 au 15 juillet à travers le territoire national.

« Le SOSUP invite tous les bacheliers de la session 2024 à prendre une part active à cette campagne en se rendant sur les sites retenus pour les circonstances », a annoncé Jérémie Mikombo, Secrétaire permanent du SOSUP.

Les nouveaux bacheliers de la province de l’Estuaire sont invités à se rendre dans les différents lycées selon les chronogramme établis : CEC Nelson Mandela (Bac A2), CES Leon Mba2 (Bac, C et D), Lycée national Léon Mba, Lycée Jean Hilaire Aubame (Bac B), lycée d’Etat Paul Indjendjé Gondjout (Bac A1), lycée Technique Oma Bongo (Bac STT, STI et Pro, salle1 et 2) et le Lycée Lubin Ntoutoum de Ntoum recevra les bacheliers des centres de Ntoum, Cocobeach et Kango.

Les bacheliers des provinces du Haut Ogooué, Moyen Ogooué, Ngounié, Nyanga, Ogooué Lolo, Ogooué Ivindo, Ogooué Maritime et le Woleu Ntem, seront entretenus respectivement au lycée technique Agathe Obenze de Franceville, au lycée d’état Charles Mefane  de Lambaréné, au lycée technique Nyonda Makita de Mouila, au lycée technique Alexandre Bianga, au lycée Jean Stanislas Migolet, au lycée Alexandre Sambat, au lycée Jean Fidèle Otando et au lycée Richard Nguema Bekale d’Oyem.

Le communiqué tient en effet à rappeler que ladite « campagne a pour objectif de parachever le processus d’orientation entamé au sein des établissements secondaires, en déclinant clairement et de manière définitive les vœux des apprenants en tenant compte des secteurs de développement de notre pays contenus dans le Plan national de développement de la Transition 2024-2026 pour lesquels les métiers ont été définis lors des assises nationales et des formations et des métiers prioritaires pou le développement du Gabon ».

Les Assises nationales sur les métiers et les formations prioritaires pour le développement , organisées du 10 au 13 mai 2024 dans la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok ( 23 km de Libreville), par le Secrétariat permanent d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle (SOSUP), avaient  identifié  681 métiers prioritaires devant permettre au Gabon d’absorber le chômage grandissant des jeunes dont le taux s’élève à 38%.

Camille Boussoughou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.