Littérature : une franco-gabonaise organise le 10 octobre à Paris la dédicace de son roman à succès

L’écrivaine franco-gabonaise, Anne-Cécile Makosso-Akendengué organise une causerie-dédicace samedi 10 octobre 2020 à l’Espace Harmattan dans le 5ème arrondissement de Paris à 19h, pour fêter, malgré la pandémie du coronavirus qui étrangle la ville lumière, les 10 ans de son roman intitulé « Ceci n’est pas l’Afrique » paru aux Éditions l’Harmattan en avril 2010 et dont le nombre de lecteurs ne cesse de grandir.

Les échanges avec l’écrivaine et avec le public seront animés par Cécile Goguely. Seront également présents son fils, le chanteur franco-gabonais Jann Halexander, la chanteuse gabonaise Tita Nzebi pour lire des extraits de ce roman qui n’a pas fini de faire parler de lui.

L’écrivaine dédicacera des exemplaires de son ouvrage mais aussi de son roman plus récent « Louisette s’invite à notre table ». mobil onay

Le roman « Ceci n’est pas l’Afrique »  est paru en avril 2010. A travers ce roman l’écrivaine Anne-Cécile Makosso-Akendengué raconte vingt ans passés au Gabon et tord le coup à certains clichés. C’est regard sympathique de ce continent pas du tout exclu de la mondialisation avec ce qu’il comporte de progrès.

Sans nostalgie et parfois avec humour, elle s’exprime sur ce qui l’entoure, s’attardant sur des vues du pays, des situations souvent surprenantes, la vie de tous les jours, loin de certains clichés habituels.

Un récit passionnant et hélas…trop court. Car à travers sa vie, c’est aussi une société que nous découvrons, avec  fascination, délectation aussi tant l’auteure mélange humour et tendresse.

Elle par exemple aborde la démocratie, « arrivée » au Gabon en 1990 et nous rappelle sans démagogie ni lourdeur que la Démocratie a un sens et un impact concret sur la vie des gens.

Rarement la beauté d’un orage équatorial a été aussi bien écrite. Ses périples à Lambaréné, ville du célèbre docteur Schweitzer ou à Port-Gentil, moderne cité pétrolifère valent mieux que n’importe quel guide touristique.

A la lecture, nous ressentons le climat équatorial, nous voyons les vastes forêts reliant les villes, nous sentons les rues et les bords de mer, nous goûtons ces fruits exquis et décrits de façon savoureuse que sont les atangas.

Anne-Cécile Makosso-Akendengué, écrivaine franco-gabonaise © DR

Ceci est l’Afrique : une Afrique réelle, contemporaine, loin des images d’épinal, c’est une Afrique moderne, quotidienne, avec ses grands supermarchés, ses centres culturels, ses chorales du week-end, ses restaurants, ses plages où se côtoient, riches, pauvres et classes moyennes, où les expatriés vont le dimanche après-midi à la piscine des grands hôtels pour faire passer le temps. Parce que l’ennui est universel. La crainte de l’avenir aussi. Les jeunes Gabonais suivent des études dans des lycées surpeuplés sans trop savoir où cela mènera. Et tout le monde a des rêves d’ailleurs. C’est un récit sur la Vie.

Amateurs de descriptions de safaris, de longs traités sur la Politique, de commerce équitable ou d’histoires fabuleuses sur les gens pauvres mais heureux, passez votre chemin, ce bel ouvrage n’est pas pour vous. Mais pour ceux et celles qui acceptent l’inattendu, la surprise, on ne peut que conseiller de lire « Ceci n’est pas l’Afrique ».

Il est courant d’entendre que les médias français donnent une image déformée et négative de l’Afrique. Et dans le fond, nous savons très bien que l’Afrique ce n’est pas toujours la guerre, la pauvreté, le sida…mais que savons-nous vraiment de l’Afrique urbaine et quotidienne ? de l’Afrique moderne ? Celle que les occidentaux en quête d’exotisme malsain refusent de voir. Car pour eux, l’Afrique des villes, de l’eau potable et des magasins climatisés n’est pas l’Afrique.

L’écrivaine Anne-Cécile Makosso-Akendengué, née Frébeau, après une vingtaine d’années passées au Gabon pays de son époux, dont quelques-unes à enseigner la philosophie, est actuellement disquaire à Angers.

Elle a déjà publié en 2007 un roman, “Mathilde et son Pianiste”, aux Editions les 2 encres (sous le nom de Frébeau). Mère du chanteur Jann Halexander, elle écrit également des textes pour des chansons.

Son récit « Ceci n’est pas l’Afrique » sur sa vie au Gabon, paru chez l’Harmattan obtient un beau succès d’estime.

Jacques Jarele SIKA

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email