Le Mouvement féministe ‘’l’Appel des Mille et Une’’ au chevet des malades du Cancer de l’Institut de cancérologie d’Angondjé

La Présidente de l’Appel des Mille et Une, Dr Nicole Assélé remettant symboliquement le don alimentaire  au DGA de l’Institut de Cancérologie d’Angondjé le 24 octobre © Gabonactu.com

Le Mouvement féministe « l’Appel des Mille et Une », a initié dimanche une journée de solidarité et d’amour à travers un don alimentaire et la musique religieuse au profit des patients admis à l’Institut de cancérologie d’Angondjé, situé au nord de Libreville.

L’action visant à apporter un peu d’amour et de réconfort aux personnes atteintes du cancer rentrait dans le cadre de la campagne ‘’Octobre Rose’’, consacrée pour la lutte contre les cancers féminins.

« Nous avons estimé que cette année, il était important pour nous de penser à ceux-là qui sont déjà malades du cancer, octobre rose c’est aussi eux », a déclaré dans son mot de circonstance, Dr Nicole Assélé, présidente de la plateforme l’Appel des Mille et Une.

Quelques membres du mouvement féministe posant pour la postérité avec le personnel soignant © Gabonactu.com
Quelques membres du mouvement féministe posant pour la postérité avec le personnel soignant © Gabonactu.com

Au-delà du don alimentaire, l’ancienne Secrétaire générale du Ministère de la culture a indiqué que la musique chrétienne fredonnée en live durant près de deux heures par un groupe des chantres mis à contribution, constituait « une thérapie spirituelle ».

L’initiative a donné du baume au cœur non seulement aux patients mais aussi au personnel soignant qui s’active au quotidien pour la prise en charge  de cette catégorie des malades en détresse et très fragiles.

« Il faut dire que ce sont des patients qui chaque jour luttent pour leur santé et leur bien-être. Il était question qu’on les entoure de tout notre amour, témoigner notre affection par rapport à la lutte qu’ils mènent tous les jours. C’est d’ailleurs l’occasion pour nous de rendre un hommage à la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba qui est le porte flambeau de la lutte contre les cancers féminins au Gabon à travers notamment ses actions multiformes », a indiqué Dr Arnaud Boris Koumba, Médecin-Nucléariste, et Directeur général adjoint de l’Institut de Cancérologie d’Angondjé.

Comme les précédentes années, le Mouvement féministe l’Appel des Mille et Une procède depuis le début du mois d’octobre à la sensibilisation sur les cancers du col de l’utérus et du sein. Une manière d’inciter les femmes à se faire dépister pour une meilleure prévention et prise en charge en cas de suspicion de la maladie.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email