PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Litige foncier à Marseille 2 : le Groupe Kabi appelle les squatters à se faire enregistrer pour obtenir gratuitement des parcelles

Litige foncier à Marseille 2 : le Groupe Kabi appelle les squatters à se faire enregistrer pour obtenir gratuitement des parcelles

Le représentant du Groupe Kabi, Etienne Mambenda brandissant le titre foncier durant la conférence de presse le 8 octobre à Libreville © Gabonactu.com

Le représentant du Groupe Kabi, entreprise des BTP, Etienne Mambenda a dans une conférence de presse tenue jeudi à Libreville, appelé les 48 familles qui squattent depuis des années sa propriété foncière située au quartier Marseille 2 dans le 2ème arrondissement d’Akanda (nord de Libreville) à se faire urgemment enregistrer pour obtenir des parcelles et enfin dit-il mettre définitivement fin  au litige foncier entretenu par certaines personnes tapies dans l’ombre.

« Nous invitons ces squatters de venir se faire enregistrer ici avec une copie de la convocation de l’expertise judiciaire qui leur avait a été donnée le 10 juillet 2019 enfin de remplir les formalités d’intégration », a lancé M. Mambenda, indiquant par la suite que ce geste humaniste constitue une volonté du Président Directeur général du Groupe Kabi.

Sont concernés par cette mesure, uniquement les 48 familles Gabonaises préalablement recensées. Pas des expatriées. Elles bénéficieront chacune d’un morcellement de parcelle de 400 m2  . Parmi les 48 familles gabonaises, il y a 23 familles qui vivent sur les lieux. Celles-ci seront intégrées en redéfinissant les lots et les numéros de parcelles. Il en est de même pour celles qui ont déjà bâti des sous-bassement, ou des barrières.


Pour le Groupe Kabi qui revendique l’exclusivité du titre foncier à Marseille 2 selon le « Plan de Bornage RI N°11337 du 22/03/2013 » de l’Agence nationale de l’urbanisme des travaux topographiques et du cadastres (ANUTTC), aucune personne ne sera déguerpie.

Ces Gabonais appelés à faire remplir les formalités pour bénéficier des parcelles disposent d’un « délai de 15 jours à partir de lundi 11 octobre 2020 ».

Durant cet échange avec les hommes des médias, le Groupe Kabi n’a pas manqué de fustiger le comportement de certains squatteurs qui s’illustrent dans la vente fraudeuse des parcelles sur son site de Marseille 2. Les présumés acheteurs n’auront aucun gain de cause, conformément à la décision du tribunal.

« Sur l’expertise judiciaire non réalisée : il s’agit là encore d’un argument non fondé car l’ANUTTC a réalisé l’expertise conformément à l’ordonnance du jugement civil du mardi 14 mai 2019-repertoire N°440/2018-2019 le 16 juillet 2019, et le Directeur général de l’ANUTTC a fait parvenir cette expertise au président du Tribunal le 26 juillet 2019. L’avocat de la partie de la partie adverse a également reçu une copie de cette expertise le 29 juillet 2019 », a-t-il souligné.

Le 28 septembre dernier, le collectif des habitants de Marseille 2 avait dénoncé dans une déclaration la menace d’un possible déguerpissement par l’entreprise Kabi BTP. Une affaire qui semble connaitre désormais son épilogue.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort