L’ANGTI supprimée le personnel remis à son administration d’origine

Le conseil des ministres tenu ce vendredi à Libreville sous la présidence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a décidé de supprimer l’Agence nationale des grands travaux et d’infrastructures (ANGTI), l’une des administrations clefs durant le premier septennat d’Ali Bongo Ondimba.

Le personnel est remis à la disposition de son administration d’origine. Ceux qui relèvent du code de travail seront soumis à la procédure relative au plan social.


L’ANGTI après avoir été au coeur de tous les grands chantiers du pays entre 2010 et 2015 avait perdu son prestige. Son personnel multipliait les grèves pour réclamer des arriérés de rémunération.

Selon le Décret n°000153/PR/MITPAT du 17 mai 2018 , l’ANGTI est un établissement public à caractère industriel et commercial, dotée de la personnalité morale, de l’autonomie de gestion administrative et financière, ayant son siège à Libreville. Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère en charge des Infrastructures et des Travaux Publics, sous la tutelle économique du Ministère en charge de l’Économie et sous la tutelle financière du Ministère en charge des Comptes Publics.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.