Le Gabon est à l’avant-garde des priorités du plan d’action de la FAO (2020-2022)

Le Ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou durant sa conférence de presse au siège de la CEEAC le 29 octobre à Libreville © Gabonactu.com

Le Ministre de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’alimentation, Bien Maganga Moussavou,  a dans une conférence de presse qu’il a animé jeudi au siège de la CEEAC à Libreville, fait le bilan de  la 31ème  Session de la Conférence Régionale de la FAO pour l’Afrique organisée  du 26 au 28 octobre 2020 au Zimbabwe par vidéoconférence, lequel bilan révèle que le Gabon est à l’avant-garde  des priorités du plan d’action (2020-2022) de la FAO visant à assurer la sécurité alimentaire en Afrique.

Pour booster son secteur agricole, le pays a entamé une politique agricole volontariste. Avec un financement de la banque mondiale et une assistance technique de l’Organisation du Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le pays a lancé depuis 2018 le recensement général de l’agriculture sur toute l’étendue du territoire national.  Ceci pour permettre au Gabon de disposer courant ce mois de novembre une base des données agricoles « fiables et solides ».

Concernant la politique semencière qui recommande aux pays africains en général et aux pays de la CEEAC en particulier d’avoir les semences à haut rendement et qui demande d’avoir des bonnes méthodes d’analyse, Biendi Maganga Moussavou a indiqué que « nous sommes en train de mettre en œuvre 5 laboratoires dont un qui est déjà terminé. Un laboratoire de vitro-culture et de microbiologie qui a été mis en œuvre dans le cadre du hub Afrique centrale de la fondation Bill et Melinda Gates qu’abrite le Gabon pour  son programme WE qui est  un programme de lutte contre le virus du manioc, de lutte contre les virus de plantes  et qui va  nous permettre d’avoir dès maintenant une cartographie des maladies, d’avoir une promotion de semence de qualité dans notre pays pour que dès l’année prochaine nous soyons totalement opérationnelle ».

La 31ème  Session de la Conférence Régionale de la FAO pour l’Afrique était précédée de  la concertation des ministres de la CEEAC organisée en visioconférence  le 19 octobre 2020 à Libreville. Durant ces travaux présidés par Biendi Maganga Moussavou parce que le Président Ali Bongo Ondimba est  le président en exercice de l’institution sous-régionale, il a été évoqué quelques insuffisances qui obèrent le développement de l’agriculture en Afrique.

Il s’agit entre autres de l’absence de base de données pour accompagner les politiques publiques, du foncier pour les agriculteurs, des financements, l’accès insuffisant à la formation et à l’irrigation ainsi que   l’importance des pertes posts-récoltes qui se traduit par les difficultés pour les agriculteurs d’écouler leurs moissons sur le marché. Il y a donc une absence des chaines de valeurs structurées.

Les Ministres de l’Agriculture ont aussi noté l’absence de transfert des technologies, des compétences en direction des grands acteurs et des petits acteurs. L’absence des semences compétitives c’est-à-dire à un haut rendement et des fertilisants constitue également le goulot d’étranglement.

« Nous sommes dans une approche qui est d’abord motivée par la prise de conscience de nos Chefs d’Etats qui sont des leaders de nos Etats, qui nous orientent vers des choses que nous devons prioritairement réalisées dans nos Etats.  Si on prend l’exemple du Gabon, c’est très clair, le Président de la République répète sans cesse que l’agriculture est le creuset même de notre développement économique par ce qu’elle va permettre de créer des emplois, tout comme la pêche et l’élevage, nous mettons en œuvre une politique qui est pertinente », a-t-il souligné.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email