Catégories
Santé

Covid-19 : réflexion à Libreville sur la Communication des risques et l’engagement communautaire

Le gouverneur de l’Estuaire Marie Françoise Dikoumba et d’autres officiels posant pour la postérité avec les participants le 21 décembre à Libreville © Gabonactu.com

La Sous-commission communication du Comité de pilotage du plan de veille et de la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Coronavirus), organise depuis deux mois en collaboration avec l’OMS, une série des sessions de formation à travers le pays sur la Communication des risques et l’engagement communautaire (CREC).

L’atelier de trois jours ouverts le 21 décembre à Libreville par le gouverneur de l’Estuaire, Marie Françoise Dikoumba, marque le dernier d’une série. Toutes les dix régions sanitaires du pays sont concernées.  Il s’agit de renforcer les capacités des différents représentants des communautés pour un meilleur relais de l’information relative au Covid-19 dans les quartiers et dans les familles.

« Il est question de mettre toutes les communautés n’ont seulement en alerte mais qu’elles puissent s’engager pour qu’on puisse ensemble lutter contre la Covid-19 », a indiqué la paneliste Michelle Missengué, membre de la sous-Commission communication du COPIL.

Les leaders religieux, les chefs des quartiers, les représentants des associations, la société civile, le personnel médical, les commerçants et les médias, sont entre autres participants. Ils auront à s’approprier des  outils indiqués pour une meilleure  riposte au sein de leurs différentes communautés.

Globalement, la réflexion vise le renforcement des capacités régionales d’au moins 300 personnes en communication des risques et l’engagement communautaire sur l’ensemble du territoire pour mieux lutter contre le Coronavirus dont le dernier bilan est de  9400 cas testés positifs dont 9254 guérisons et 64 décès dans le pays.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Tendance baissière du Covid-19 au Gabon : la transmission communautaire se situe à 2 %

Les résultats de la situation épidémiologique publiés le 7 décembre par le Comité de pilotage du plan de veille et de la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Coronavirus), révèlent que le pic de la pandémie du Covid-19 atteint par le pays depuis le mois de mai 2020 se poursuit progressivement avec à la clé la chute considérable du taux de transmission communautaire à 2, 9 %.

Selon ces résultats, sur 315 464 prélèvements réalisés sur l’ensemble du pays, 9 278 cas tests se sont révélés positifs soit un taux de contamination de 2,9%. Une tendance baissière qui s’ajoute au nombre des guérisons (9 132) soit un pourcentage de 98,4%. Le pays compte toutefois 60 cas de décès.

L’observance stricte des mesures barrières caractérisée entre autres par le port obligatoire du masque, le levage ou la désinfection régulière des mains, auraient permis aux populations, selon le gouvernement, de se protéger contre le Coronavirus, 9 mois après l’apparition d’un premier cas au Gabon.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Deux nouveaux décès suite au Covid-19 au Gabon

Morgue du CHU de Libreville © Gabonactu.com

Le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL) a annoncé lundi dans un communiqué le décès de deux personnes à Libreville des suites de cette pandémie ce qui porte désormais à 57 le nombre de personnes décédées à cause du coronavirus dans le pays.

Selon les données du COPIL, sur 257 801 prélèvements, le Gabon a enregistré 9 029 cas testés positifs (3,5%) dont 8 899 guéris (98,6%) et 57 décès ; 9 personnes hospitalisées dont 7 en réanimation. beğeni satın al twitter

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Education Santé

Covid-19 : 40 formateurs du monde éducatif  formés au protocole sanitaire

Les formateurs de la communauté éducative durant l’atelier sur protocole sanitaire du Covid- 19 en milieu scolaire le 2 novembre à Libreville © VM

La Directrice de l’Agence de communication ‘’Blanc Cristal’’, Virginie Mounanga, consultante pour le compte de l’Education nationale, a présenté et édifié 40 formateurs du monde éducatif sur le protocole sanitaire relatif au respect des mesures barrières contre le Coronavirus en milieu scolaire.

La formation des formateurs organisée lundi au lycée national Léon Mba de Libreville, visait à vulgariser le protocole sanitaire auprès de la communauté éducative notamment les « inspecteurs d’académie qui à leur tour vont former les enseignants et professeurs à l’intérieur du pays sur la mise en place de ces procédures sanitaires au sein des établissements scolaires ». Une manière pour le Ministère de l’Education nationale de minimiser les risques de propagation de l’épidémie Covid-19 en milieu scolaire.

La consultante Virginie Mounanga, édifiant les participants © Gabonactu.com
La consultante Virginie Mounanga, édifiant les participants © Gabonactu.com

Dans le cadre de la surveillance épidémiologique, il a été rappelé l’observance stricte des mesures barrières élémentaires contre le Covid-19 ayant trait au port obligatoire du masque à chaque élève, au lavage des mains et la prise de température avant d’accéder en salle de classe. La distanciation physique et la désinfection des bâtiments restent également de mise.

La rentrée scolaire 2020-2021 au Gabon est prévue le 9 novembre prochain. Le gouvernement s’attèle à mettre fin au phénomène des effectifs pléthoriques. Un effectif de 60 élèves sera admis dans chaque salle de classe. Pour y parvenir, un système de turn-over sera instauré pour pallier l’insuffisance des salles de classe dans le pays.

La formation des formateurs sur le Covid-19 a été organisée avec l’appui du Comité de pilotage du plan de veille et de la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Coronavirus), de l’OMS, de l’UNICEF et de l’UNESCO.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Education Santé

Covid-19/Gabon : le protocole sanitaire expliqué aux enseignants et chefs d’établissements à cinq jours de rentrée scolaire

Les  enseignants et chefs d’établissements scolaires en pleine suivant la présentation du protocole sanitaire  par les experts du COPIL le 2 novembre à Libreville © Gabonactu.com

Le membres du Comité de pilotage du plan de veille et de la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Coronavirus), ont présenté mardi au lycée national Léon Mba de Libreville le protocole sanitaire que devra respecter scrupuleusement les enseignants et responsables d’établissements avant, pendant et après les cours dont la rencontrée scolaire 2020-2021 est prévue le 9 novembre prochain.

Dans le cadre de la surveillance épidémiologique, le COPIL en collaboration avec l’Agence de communication « Blanc Cristal », a présenté le protocole sanitaire qui permettra de lutter contre le Covid-19 en milieu scolaire.

Il a été rappelé l’observance stricte des mesures barrières élémentaires contre le Covid-19 ayant trait au port obligatoire du masque à chaque élève, au lavage des mains et la prise de température avant d’accéder en salle de classe. Instagram takipci satın al

Si un cas suspect venait à être identifié dans une salle de classe, l’élève est immédiatement placé en isolement. L’équipe de la riposte du COPIL est ensuite alertée dans l’urgence pour l’investigation et la prise en charge.

« Votre rôle en tant qu’enseignants c’est de donner l’alerte pour que l’équipe de la riposte vienne faire l’investigation, il ne faut pas créer la psychose pour faire fuir les enfants », a souligné lors de son exposé le Dr Simpamio, panéliste du COPIL.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Tendance baissière du Covid-19 au Gabon : la transmission communautaire se situe à 3 %

Les résultats de la situation épidémiologique publiés le 30 octobre par le Comité de pilotage du plan de veille et de la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Coronavirus), révèlent que le pic de la pandémie du Covid-19 atteint par le pays depuis le mois de mai dernier se poursuit progressivement avec à la clé la chute considérable du taux de transmission communautaire à 3 %.

Selon ces résultats, sur 228 427 prélèvements réalisés sur l’ensemble du pays, 8 937 cas tests se sont révélés positifs soit un taux de contamination de 3,9%. Une tendance baissière qui s’ajoute au nombre des guérisons (8 548) soit un pourcentage de 95,6%. Le pays compte toutefois 54 cas de décès.

L’observance stricte des mesures barrières caractérisée entre autres par le port obligatoire des masques, le levage ou la désinfection régulières des mains, la fermeture des lieux de culte, des bars, des motels et du respect du couvre-feu (22h à 5h),  a permis à la population,  selon le gouvernement,  de se protéger contre le Coronavirus,  7 mois après l’apparition d’un premier cas au Gabon. şifresiz takipçi nedir

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Sous pression des leaders religieux, le gouvernement veut maintenant alléger les mesures barrières contre le Coronavirus ce 16 octobre

Des checkpoints pour faire  respecter le confinement à Libreville  durant le mois de mars et avril 2020 © Archives Gabonactu.com

Le Comité de pilotage du plan de veille pour la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Coronavirus), a annoncé dans un court communiqué que le gouvernement devra alléger les mesures barrières  contre le Coronavirus ce 16 octobre, un allègement réclamé à cor et à cri par les leaders religieux qui ont même annoncé la réouverture unilatérale de leurs temples le 25 octobre 2020.

« Vendredi 16 octobre 2020 à 15h, conférence de presse du gouvernement sur la phase 2 d’allègement des mesures restrictives », a annoncé le COPIL.

Cette sortie du gouvernement pourrait probablement annoncer la réouverture des lieux de culte dont la fermeture n’est plus justifiée selon l’Eglise Catholique et les révérends pasteurs des Eglises pentecôtistes et charismatiques de réveil.

Le taux de transmission communautaire du Covid-19 dans le pays étant devenu très faible, 4%.

La conférence de presse gouvernementale pourrait également annoncer entre autres la réouverture des hôtels, motels, bars et restaurants ainsi que l’allégement des heures de couvre-feu, actuellement fixées de 20h00 à 6h00.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Covid-19 : les patients en réanimation en hausse au Gabon

Selon des données officielles publiées lundi, le Gabon totalise cinq patients Covid hospitalisés, tous en réanimation ce qui montre une tendance à la hausse des patients Covid dans les services de réanimation qui s’étaient pourtant vidés depuis août.

Parallèlement à cette hausse des cas en réanimation, le Gabon a également enregistré une hausse de nouveaux cas positifs.

Les statistiques du Comité de lutte contre la pandémie du Coronavirus (COPIL) du 28 septembre révèlent que sur 5 381 tests, 21 se sont révélés positifs. Un chiffre en hausse par rapport aux dernières semaines. Le nombre de nouvelles guérisons est, par ailleurs, moins élevé : 21.

Grosso modo, le Gabon a réalisé 168 845 tests depuis le déclenchement de la pandémie le 12 mars. 8 752 ont été positifs. 7 955 cas ont été guéri. 54 personnes ont péri.

Les autorités gabonaises redoutent une résurgence de la pandémie d’où le maintient de certaines mesures restrictives dont le couvre feu à partir de 20 heures, la fermeture des lieux de culte, des écoles, des bars et des écoles.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Presque la fin du Coronavirus au Gabon

Le Gabon est en passe d’éradiquer la pandémie à Coronavirus (Covid-16)  sur son territoire au regard des résultats en forte baisse ( 6,7%) publiés le 7 septembre courant par le Comité de pilotage du plan de veille et de Riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL Coronavirus).

Ces résultats font état de 127759 prélèvements et 8 608 cas tests se sont révélés positifs soit 6,7% dont 7 533guéris (87,5%) et 53décès. La tendance reste baissière 6 mois après l’apparition du premier cas au Gabon.

Les prélèvements effectués constituent un échantillonnage pertinent. Le pays compte une population de 1, 8 million d’habitants.

La fin de l‘épidémie semble plausible au regard de la transmissible communautaire devenue très infime.  Sur les 2232 prélèvements effectués en trois jours, le Gabon a enregistré à peine 7 nouveaux cas positifs, soit un pourcentage de 0,3%. Il s’agit des résultats publiés lundi par le Copil.

La transmissible communautaire du Coronavirus s’émousse donc au fil des jours nonobstant le non-respect des mesures barrières par les populations.

Une situation épidémiologique favorable qui amène l’opposition, la société civile et les populations dans l’ensemble à demander avec insistance la levée des mesures barrières devenues trop contraignantes inutilement.

Le gouvernement justifie le maintien de l’état d’urgence caractérisé entre autres par le couvre-feu (20h à 6h), la fermeture des lieux de culte, des bars et des motels pour éviter la résurgence, dit-on de l’épidémie.

Sydney IVEMBI

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Coronavirus : le nombre des cas positifs continue de baisser au Gabon

Les résultats de la situation épidémiologique publiés le 2 septembre par le Comité de pilotage du plan de veille et de la riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Gabon), révèlent que le pic de la pandémie à Coronavirus (Covid-19) atteint par le pays depuis le mois de mai dernier se poursuit progressivement.

Selon ces résultats, sur 122 308 prélèvements réalisés sur l’ensemble du pays, 8 538 cas se sont révélés positifs soit 7 %. Une tendance baissière qui s’ajoute au nombre des 7 335 guérisons soit un pourcentage de 85,9 %. Le pays compte toutefois 53 cas de décès.

L’observance stricte des mesures barrières caractérisée entre autres par le port obligatoire des masques, le levage ou la désinfection régulières des mains, la fermeture des lieux de culte, des bars, des motels et du respect du couvre-feu (20h à 6h), a permis à la population de se protéger contre le Coronavirus, 6 mois après l’apparition d’un premier cas au Gabon.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages