Réflexion sur le militantisme au sein du CLR

Le président fondateur du CLR, Jean Boniface Assélé entouré d’une partie du Directoire durant le séminaire de renforcement de capacités sur le Militantisme © D. R

Avec pour animateur central le Camarade Martin Loury, Directeur du Centre du développement politique et de la prospective (CDPP) du Centre des libéraux réformateurs  (CLR, majorité), un séminaire de formation portant sur le thème « Parti politique et Militantisme  » s’est tenu  jeudi au Cabaret des Artistes, siège national du Parti.

En présence des Camarades Fondateur-Président du Conseil Politique, Délégué Général et Secrétaire Général, l’intervenant principal de ce rendez-vous du donner et du recevoir a brillamment exposé sur le rôle cardinal d’un parti politique et celui des militants en son sein, notamment en matière d’éducation des masses et de structuration de l’esprit citoyen.
Les échanges riches d’enseignements qui en ont résulté, ponctués en particulier par le récit du Général Jean-Boniface Assélé sur la genèse du CLR ont permis à l’assistance d’être davantage édifiée sur la chronologie des faits ayant conduit à la création du Parti et in fine à son importance actuelle sur l’échiquier politique national, matérialisée essentiellement par son implantation dans l’ensemble du pays et son ancrage historique et constant dans la Majorité Présidentielle en tant que force de premier plan.
De philosophie centriste et aux dires des participants à cette rencontre spéciale, le CLR demeure un acteur important dans la consolidation de notre processus démocratique, fort d’un cheminement dont les épreuves et autres aléas n’ont guère empêché les caractères constructif et élogieux.
Un acquis qui ne peut être capitalisé qu’avec la formation plus accrue des CLRistes aux fins d’une offre politique toujours en phase avec les préoccupations et les besoins du peuple gabonais.


Source : Com CLR


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.