Pierre Alain Mounguengui et la FEGAFOOT condamnent l’agression d’Aubameyang

Depuis sa cellule à la prison centrale de Libreville, le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui et toute sa fédération condamnent la violente agression dont a été victime Pierre Emerick Aubameyang, anciens emblématique capitaine des Panthères du Gabon.

« Le président de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) Pierre-Alain Mounguengui, l’ensemble des membres du Comité exécutif et toute la grande famille du football gabonais condamnent avec la dernière énergie cet acte odieux et apportent son soutien total au joueur ainsi qu’à sa famille si durement éprouvée », écrit la fédération dans un communiqué.


La FEGAFOOT affirme aussi qu’il apporte son soutien au joueur le plus titré du pays.

 « Force à toi Aubameyang Pierre-Emerick », conclu le texte.

Ce lundi matin, le journal espagnol El Pais a révélé que l’attaquant du FC Barcelone, Pierre-Emerick Aubameyang a été violemment agressé chez lui, dans la nuit de dimanche à lundi, vers une heure du matin.

Selon la même source, au moins quatre personnes munies d’armes à feu et de barres de fer ont pénétré dans son domicile de Castelldefels, une commune au sud de Barcelone, en passant par le jardin. Elles s’en sont violemment prises au joueur et à sa femme, n’hésitant pas à les menacer et à les frapper. Ces agresseurs sont notamment parvenus à ouvrir un coffre-fort et à dérober plusieurs bijoux, puis ils ont pris la fuite dans une Audi A3 blanche. Une enquête est ouverte par la police catalan qui recherche ces criminels.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.