PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’ONEP suspend son mouvement de grève générale dans le secteur pétrolier

L’ONEP suspend son mouvement de grève générale dans le secteur pétrolier

Sylvain Mayabi Binet, secrétaire général (P.I.) de l’ONEP©DR

Libreville, 12 décembre (Gabonactu.com) – L’organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a annoncé mardi tard la nuit la levée de son mouvement de grève générale dans le secteur pétrolier et la reprise du travail ce mercredi 12 décembre 2018 sur tous les sites concernés.  

« Le Bureau national vient parla présente vous signifier la ’’LEVEE’’ de la présente grève la reprise du travail dès aujourd’hui mercredi 12 décembre 2018, aux heures habituelles de travail, dans toutes les installations des entreprises du secteur pétrolier et activités connexes », a indiqué Sylvain Mayabi Binet, secrétaire général par intérim de l’ONEP, dans la correspondance adressée aux différents sites en grève.


En même temps, le Bureau national de la plateforme syndicale « tient à féliciter tous ceux qui se sont mobilisés pour soutenir cette lutte noble au bénéfice de tous », précisant que « cette lutte continuera jusqu’à l’aboutissement de [vos] légitimes revendications », avant d’inviter les travailleurs à rester mobilisés.

Dans une confidence faite à Gabonactu.com, Sylvain Mayabi Binet indique que cette levée de grève est consécutive à la présence dans la ville pétrolière (Port-Gentil) du premier ministre, chef du gouvernement, Emmanuel Issozé-Ngondet.

« Nous levons la grève pour donner un signal fort au gouvernement », a-t-il confié.

La grève a été lancée pour 3 jours. Mais elle n’a fait qu’un jour avant d’être levée, avec un bilan mitigé, signale-t-on.

Total Gabon, Assala Gabon (ex-Shell), Perenco, Maurel & Prom, Addax, Vaalco, et la SOGARA ainsi que les sites de Libreville et de Ndjolé se sont mobilisés, indique le secrétaire général par intérim de l’ONEP.

Mais jusque-là, indique-t-on, aucune négociation n’a été engagée.

L’ONEP demande la réintégration des 6 cadres que Total Gabon a licenciés pour avoir participé à une grève jugée légale en fin juin dernier, précise-t-on.

Précieux Koumba

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort