Le Gabon n’est plus en harmonie avec ses « Esprits », alertent des traditionnalistes

Dans une conférence de presse ce week-end, les détenteurs de savoir traditionnel au Gabon qui refusent d’être appelés « Nganga » ont tiré sur la sonnette d’alarme. « Le Gabon n’est plus en harmonie avec ses esprits ». Il va à vau-l’eau et risque de sombrer, déplorent-ils.

Selon eux, toutes les personnes qu’ils initient ces derniers temps ramènent des messages alarmants pour le pays.


« Plusieurs témoignages des initiés, des gens qu’on a envoyé en initiation dans plusieurs temples ont emmené des nouvelles qu’il faut retourner à la source parce qu’on est plus en harmonie avec les entités du pays », a affirmé le prêtre bwitiste Nlerezene Ngou.

Les esprits seraient en désaccord avec le pays à cause des pratiques fétichistes importées de l’extérieur qui mettent à mal le vivre ensemble et le socle culturel gabonais.

« Le Gabon est dirigé par des entités de lumière, le Gabon c’est la terre promise », a-t-il rappelé aux personnalités qui, au lieu d’être fiers du trésor qu’ils ont font, au contraire, les voyages à l’étranger pour aller faire des fétiches ou qui font venir au Gabon des féticheurs logés dans des hôtels comme des princes ou dans des villas obscures. 

« Tout peuple est placé sous une autorité, sous une autorité mystique et spirituel si donc l’autorité c’est à dite les esprits, les forces mystiques auxquels ont été soumis un peuple ne sont pas convoqués au premier plan, alors il y aura problème il y aura chevauchement au plan spirituel. On ne peut pas convoquer des énergies étrangères si l’on ne mobilise pas d’abord celles auxquels nous avons été soumis », a expliqué le prêtre gnostique Nicaise Biolon.

« Chaque pays, chaque peuple est à l’image de sa spiritualité. Si on n’est pas sur la bonne spiritualité le pays sera déséquilibré », a-t-il averti.

Pour espérer réconcilier le pays et ses esprits, les traditionnalistes du Gabon ont décidé de convoquer une concertation nationale du 1er au 3 décembre prochain. Tous les détenteurs de savoir traditionnel gabonais sont instamment invités d’y apporter leur génie pour sauver le pays disent-ils.

Antoine Relaxe


2 thoughts on “Le Gabon n’est plus en harmonie avec ses « Esprits », alertent des traditionnalistes

  1. Bonjour!!j’apprécie beaucoup le fait que certains détenteurs de nos rites viennent alerter sur le désaccord qu’il ya avec l’entité qui habite notre pays!!Mais les tords sont partagés car nos beaucoup d’entre sont des bandits et ont découragé bon nombre de gabonais et leurs ont poussé à voir les étrangers…

  2. C’est une très bonne chose mais les personnes qui invite à cette réunion sont déjà,pour la plupart, dans le faux.
    J’aimerais connaître le lieu de cette réunion car il n’a pas été indiqué..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.