L’AGASA explique aux responsables d’abattoirs les actions à mettre en place pour respecter les normes sanitaires


Les responsables techniques de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASSA), se sont entretenu mercredi avec les acteurs de la filière viande fraîche afin d’expliquer à ces responsables d’abattoirs les actions à mettre en place pour que leurs structures respectent les normes sanitaires.

Pendant les discussions, ils ont passé en revue les conditions sanitaires et d’hygiène des aires d’abattage, dibiteries et points de vente, conformément aux dispositions de l’Arrêté n° 003/MAEPA du 18 mars 2020, fixant les normes de création, d’installation des abattoirs et aires d’abattage. 

Ils sont également revenus sur les conditions sanitaires et d’hygiène applicables à ces établissements.
L’objectif poursuivi par cette rencontre était entre autre de présenter aux différents acteurs l’état des lieux de leurs structures et de définir un chronogramme d’actions à réaliser pour leur mise aux normes sanitaires en vue de garantir l’innocuité et la salubrité des viandes mises en consommation. 

La nouvelle directrice générale de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA), Alia Maeva Bongo Ondimba a déclaré vendredi 2 mars 2019 durant la cérémonie de prise de fonctions que l’accès à une alimentation saine pour chaque Gabonais sera l’un de ses chantiers prioritaires.

Elle ambitionne de relever le défi de la sécurité alimentaire en s’appuyant le triptyque : « Prévention, sensibilisation et éducation », des populations, mais aussi de certains commerçants véreux ne respectant pas les règles en la matière.    

Antoine Mayombo 

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.