Déconfinement : petite victoire pour les églises, les bars et motels restent fermés

Les religieux qui ont annoncé leur intention de défier l’autorité de l’Etat dès le 25 octobre prochain si les lieux de culte ne sont pas autorisés de reprendre officiellement leurs activités ont obtenu vendredi une réponse positive du gouvernement qui leur accorde un jour d’ouverture par semaine sous des conditions très strictes.

Les églises sont autorisées d’ouvrir uniquement le dimanche. Les mosquées  uniquement les vendredi. Chaque confession peut organiser plusieurs cultes le jour qui leur est dédié. Les conditions sont strictes : thermo flash à l’entrée (si la température est supérieure à 38°C, le fidèle doit être refoulé), test Covid datant de 14 jours obligatoire pour accéder dans le lieu de culte, lavement des mains obligatoire, la durée de chaque culte ne peut pas dépasser 1 heure, chaque culte doit être séparé d’une heure pour permettre de désinfecter le lieu de culte, pas plus de 30 fidèles par culte, port de masque obligatoire durant le culte pour tout le monde y compris l’officient, la dime doit être payée par money électronique ou dans une enveloppe fermée, plus d’offrandes durant le culte….


Le non respect de ces mesures est passible d’une amende de 5 millions de FCFA payable par le responsable du lieu du culte.

Une brigade sanitaire et de sécurité sera mise en place pour effectuer des contrôles inopinés et infligés des sanctions en cas de non respect.

Les bars restent fermés. Une commission de recensement sera mise en place pour permettre aux propriétaires de bénéficier des mesures d’accompagnement. Mais le problème du secteur informel très important se pose avec acuité.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.