Covid-19 : la fermeture des lieux de culte est un crime selon l’Église catholique

Monseigneur Jean Vincent Ondo Eyene, évêque d’Oyem et Vice-président de la  Conférence épiscopale du Gabon (CEG), a fustigé  le 4 octobre lors d’une rencontre épiscopale dans de la capitale provinciale du Woleu-Ntem (nord), la fermeture prolongée  des lieux de culte sous prétexte de la lutte contre le Coronavirus, laquelle constitue pour lui un crime.

« Face au covid-19, nous entendions que notre droit de pratiquer notre foi soit respecter et voici le crime qui est là, la fermeture des Eglises et lieu de culte », s’est indigné Mgr Ondo Eyene indiquant par ailleurs « qu’œuvrer contre Dieu n’apporte rien sinon la mort éternelle ».
Dans son prêche aux allures d’un réquisitoire contre le régime d’Ali Bongo Ondimba, monseigneur Jean Vincent Ondo Eyene a appelé ses « confères dans l’épiscopat d’éviter le silence complice » et de ne pas se « laisser berner par le pouvoir ».
« Il vaut bien mourir en martyr que de laisser Dieu se faire insulter », a-t-il martelé.

Camille Boussoughou



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.