Quand je vois des gabonais qui passent le temps à gloser sur la santé du chef de l’Etat, je dis que nous sommes tombés bien bas (le VPR Pierre Claver Maganga Moussavou)

Le Vice Président de la Republique Pierre Claver Maganga Moussavou ©  DR

Libreville, 10 décembre (Gabonactu.com) – Le Vice-Président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou s’est indigné lors de son court séjour à Franceville le weekend écoulé, du comportement peut compatissant de ses compatriotes, notamment des opposants, qui se réjouissent de l’état de santé du Président Ali Bongo Ondimba, en convalescence à Rabat au Maroc après un « AVC » selon lui, depuis le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie saoudite.
« Quand je vois des gabonais qui passent le temps à gloser sur la santé du chef de l’Etat, je dis que nous sommes tombés bien bas », a déploré M. Maganga Moussavou, fustigeant au passage l’attitude inhumaine des opposants.
Pour l’opposant modéré, « personne ne peut se réjouir de la mort ou de la maladie de quelqu’un d’autre».
« Celui qui n’a jamais connu un AVC qu’il prie Dieu pour qu’il n’en connaisse jamais, de toute les façons je ne le souhaite pas à qui ce soit, même à son pire ennemi », a-t-il indiqué.
L’ancien maire de Mouila (sud du pays) qui a rendu récemment visite au Président Ali Bongo en convalescence à Rabat au Maroc, a certifié aux responsables politiques et cadres du Haut Ogooué (province d’origine du chef de l’Etat) que le numéro un gabonais était bel et bien vivant, contrairement aux allégations distillées par ses adversaires.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.