USTM : les étudiants grèvent sur des morceaux de matelas

Les étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) sont sortis vendredi de leur campus et étalés leurs matelas dans la rue pour exprimer leur lassitude suite aux années académiques « élastiquement » interminables.

« Près de 3 ans déjà l’année #académique 2019-2020 n’est pas encore achevée », s’est alarmé un des étudiants grévistes.


L’USTM est l’unique université scientifique du Gabon. Elle est située à Franceville dans le sud-est du pays.

Le phénomène des années académiques élastiques est un mal récurent dans l’enseignement supérieur au Gabon. Pour endiguer le phénomène, l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) a suspendu le paiement des bourses aux étudiants apprenant au Gabon le temps de refaire les fichiers.

Les grèves à répétition des enseignants et même des étudiants eux-mêmes ainsi que des déficits en équipements seraient à l’origine de ce grave désagrément pour l’enseignement supérieur au Gabon.

Le phénomène dégoute les jeunes gabonais. Tous ou presque rêvent de s’expatrier pour une meilleure formation.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.