PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Un jeune poignarde à mort son ami pour l’avoir appelé « mon petit »  

Un jeune poignarde à mort son ami pour l’avoir appelé « mon petit »  

Le drame s’est produit dans un quartier pauvre situé dernière cette zone aménagée de l’Hôpital militaire du PK9 © Gabonactu.com

Un adolescent de 17 ans a poignardé mardi à Libreville puis achevé à coups de machette son propre ami et voisin qui l’a appelé « mon petit » alors que les deux ont le même âge, ont rapporté des témoins.

Le drame s’est produit au PK9 derrière l’hôpital militaire. Boulette, a d’abord poignardé à plusieurs reprises son ami et voisin, Jovani Christ Ndong Niari, lui aussi âgé de 17 ans, pour l’avoir appelé « mon petit ». Tentant de regagner sa maison, la mort dans l’âme, Jovani Christ Ndong Niari est rattrapé par son bourreau qui l’a achevé à coups de machette.

Selon la version des faits recueillie sur les lieux, le défunt a été envoyé chez le boutiquier pour une commission. A cet endroit étaient réunis plusieurs, jeunes venus comme à l’accoutumé passer du temps.


Il trouve une vive dispute entre les jeunes attroupés. Voulant se faire une idée sur la dispute, il a maladroitement demandé à celui qui devient son assassin ce qui se passe en utilisant l’expression « mon petit ».

Boulette surchauffé s’est senti humilié. En un temps un mouvement, il se déchaîne sur Jovani Christ Ndong Niari très surpris par ce qui lui arrive. Assommé, le jeune homme tente de fuir. Erreur ! il reçoit dans le dos plusieurs coups de couteau sans raisons apparentes.

Ensanglanté, Jovani Chris Ndong Niari tente de regagner sa maison. Boulette est arrêté par la foule. Puis se faufile pour aller chez lui à quelque pas du boutiquier ou l’affaire se déroule. Et revient avec une machette. Effrayé par son retour, la foule laisse la victime à la merci de Boulette qui tue sans état d’âme le jeune Jovani Chris Ndong Niari. L’émoi et la tristesse ont envahi le quartier.

Le meurtrier de 17 ans est actuellement entre les mains des forces de l’ordre. La famille du défunt est inconsolable.

Antoine Mayombo 

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

1 Comment

  1. M'BOLAH

    Vous racontez des conneries !!!! Excusez moi mais je connais parfaitement les dessous de cette affaire. En temps que média, vous devez mettre à jour la vérité et rien d’autre. Ne faites pas dans les commérage. Chercher la bonne information au lieu de mettre des informations erronées, juste pour être lu.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort