Un incendie consume une maison à Akournam 1

Un incendie d’une rare violence a dévoré dans la nuit du 2 au 3 août en quelques 15 minutes une maison en planches au quartier Akournam1 (Owendo) juste à côté de la résidence du chef du quartier adjoint, ont rapporté des témoins.

Le feu s’est déclenché aux environs de 2 heures du matin. Ce sont les cris stridents des résidents de la maison en flamme qui ont réveillé les voisins. Alertés, les riverains ont accouru et tenté d’éteindre les flammes. Trop tard. Le feu avait pris une telle ampleur que plus personne ne pouvait s’approcher du brasier.


Construite en planches, la maison s’est consumée comme une boite d’allumettes. Au bout de 15 minutes, il n’y avait plus rien.

Appelés au secours, les sapeurs-pompiers sont arrivés pour éteindre les cendres.

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Le chef de la famille, un certain Juvenal, a réussi à sauver sa progéniture dès le début de l’incendie. Il n’a cependant rien sauvé d’autres. Les documents administratifs, les biens meubles et autres ont été transformés en cendre.

Désormais sans abris, la famille de Juvenal (10 personnes y compris un bébé de 2 mois) a passé la nuit chez le chef du quartier adjoint. Elle appelle à l’aide.

Les incendies sont légion à Libreville où les habitations sont construites en matériaux peu durable (bois). Les voies d’accès souvent inexistantes aggravent généralement les dégâts. Il y a également la lenteur des secours.

Felix Maganga


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.