Un chasseur tué par un éléphant à Oyenano vers Fougamou

Joseph Bingoumou, gabonais de 59 ans, ancien abatteur dans des chantiers forestiers de la région de Fougamou (province de la Ngounié) aurait été chargé à mort par un éléphant alors qu’il était parti de son village pour une partie de chasse, rapporte le quotidien l’Union.

Joseph Bingoumou avait quitté son village Oyenano le 20 juillet dernier pour une partie de chasse. Il était muni d’un fusil de type calibre 12.


Malheureusement, sa longue absence a commencé à inquiéter sa famille et tout le village. Les gendarmes de la brigade de Fougamou informés de la situation, se sont immédiatement rendus sur les lieux pour les recherches dans cette forêt giboyeuse. C’est alors que les pandores tombent sur un corps sans vie qui, à l’identification, s’avère être celui du chasseur. L’infortuné est déchiqueté au niveau du dos et les empreintes des pattes, semble-t-il, d’un couple d’éléphants, accréditent l’hypothèse d’une attaque mortelle de ces derniers.

À côté de la dépouille au torse nu, un fusil chargé et une douille de cartouche traînant au sol. Des indices faisant état de ce que l’homme se serait défendu dans un premier temps, avant d’essuyer la colère du/des pachydermes. L’enquête ouverte par les autorités judiciaires déterminera sans doute les circonstances de ce drame.

C’est une énième victime d’attaque d’éléphants qui vivent désormais très proche de l’homme.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.