SOGATRA planche sur des règles de gestion orthodoxe pour optimiser sa performance

Les participants durant l’atelier de renforcement des capacités en gestion des deniers publics à  SOGATRA le 23 octobre à Libreville © Gabonactu.com

Le Directeur général de la Société gabonaise de transport (SOGATRA), Laurent Skitt a initié durant jours un atelier portant sur les règles de gestion orthodoxe des deniers publics au sein de cette entreprise de service public, confrontée à plusieurs insuffisances chroniques.

L’atelier riche en enseignement s’est penché sur les recommandations issues des différents rapports d’audits effectués à SOGATRA il y a quelques années. Il est question pour l’entreprise de mettre en en évidence la notion de « l’unicité de caisse et rendre compte aussi bien à la hiérarchie qu’à la Cour des comptes ».

Pour l’expert qui a animé l’atelier, Alex Euv Moutiangou, par ailleurs, président de chambre à la Cour des comptes , « l’argent ne doit pas prendre plusieurs Directions, l’argent doit aller vers le comptable public ».

Laurent Skitt, est déterminé à redonner à  SOGATRA ses lettres de noblesse © Gabonactu.com
Laurent Skitt, est déterminé à redonner à SOGATRA ses lettres de noblesse © Gabonactu.com

Les participants à l’atelier étaient composés des personnels de la Direction administrative et financière et l’ensemble des agents qui manipulent des deniers en l’occurrence la principale caissière de l’entreprise, le responsable d’exploitation ainsi que les chefs des services de production des tiquets.

Les séminaristes ont planché aussi sur  les sempiternelles carences qui obèrent le fonctionnement de SOGATRA. Il s’agit entre autres de la gestion approximative qui ne devrait plus avoir droit de cité, la vétusté du parc automobile tributaire du choix inapproprié de l’outil opéré par les précédents dirigeants et les effectifs pléthoriques.

« En prenant mes fonctions je suis tombé sur un rapport dressé justement par la cour des comptes qui mettait en lumière la quasi-totalité des insuffisances, l’opacité dans la gestion, l’absence des procédures, le caractère inopérant du système d’informations. Donc nous attaquons à toutes ces problématiques en démarrant par cet atelier », a fait savoir M. Skitt.

Laurent Skitt a laissé entendre que l’espoir renaissait désormais au sein de SOGATRA. Une gouvernance saine est mise en exergue depuis son arrivée en janvier 2020. Il a mis fin aux recrutements intempestifs, aux Contrats à durée déterminée (CDD) et réhabilité une quarantaine des Bus. 7 bus étaient à peine fonctionnels dès sa prise de fonctions.

Avec un budget d’investissement de 840 millions de FCFA, le nouveau patron de SOGATRA a lancé avec l’appui de la Direction générale des marchés publics, un appel d’offres pour renouveler le parc automobile. L’entreprise de transport va migrer maintenant vers les bus de type Coaster ou l’équivalent dont les pièces sont disponibles au Gabon, ce pour un fonctionnement efficient de l’outil.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email

Windows Lizenz Windows 10 Lizenz Office 2019 Lizenz Kaufen Office 365 kaufen Windows 10 Home kaufen Office 2016 kaufen windows 10 satın al windows 10 pro satın al