René Ndenmezo’Obiang en passe de démissionner du PDG pour escroquerie politique du pouvoir

L’ancien président  de Démocratie nouvelle (DN, opposition), René Ndenmezo’Obiang dont le parti a été absorbé par le Parti démocratique gabonais (PDG), pourrait démissionner du parti au pouvoir, d’ici le mois d’avril prochain pour avoir, dit-on, été roulé dans la farine par le pouvoir dans le cadre de l’accord sur la « fusion-absorption ».

Selon notre confrère le ‘’Mbandja’’ qui a donné l’information dans sa livraison du 28 février 2022, l’ancien lieutenant de  Jean Ping est en train de s’activer pour non seulement démissionner mais exhumer son parti lors d’un congrès extraordinaire dit : « congrès de la résurrection».

«René Ndemezo’o Obiang sera donc prié de dénoncer cet accord, de démissionner officiellement du PDG et de reprendre la tête de DN, tout en affirmant son ancrage au sein de l’opposition», écrit l’hebdomadaire.


René Ndemezo’o Obiang, avait rallié avec armes bagages le PDG le 3 avril 2021. Depuis son grand retour dans le parti d’Ali Bongo Ondimba, l’ancien secrétaire général adjoint du PDG  n’a pas toujours retrouvé une marge de manœuvre d’antan. Il reste isolé en sa qualité de simple militant. Aucune prérogative, l’homme politique se sent flouer à 20 mois de l’élection présidentielle.

Ndemezo’Obiang  dénonce «l’indifférence et l’ingratitude des nouveaux camarades du PDG ».

Sydney IVEMBI


One thought on “René Ndenmezo’Obiang en passe de démissionner du PDG pour escroquerie politique du pouvoir

  1. René NDEMEZO ne devra s’en prendre qu’a lui-même. Il fait de l’équilibrisme politique au gré de ses avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.