Quatre sénateurs de la commune de Libreville  font le compte rendu parlementaire devant leurs grands sélecteurs

La sénatrice Flore Mystoul, un des membres du collectifs des sénateurs de la commune de Libreville  faisant le compte rendu parlementaire le 12 août © Gabonactu.com

Quatre sénateurs de la commune de Libreville appartenant à la mouvance présidentielle, ont fait conjointement vendredi 12 août 2022, le bilan de l’activité législative devant leurs grands électeurs, entendu par-là, les conseillers municipaux.

Dans l’une des salles de l’hôtel de ville, lieu dudit compte rendu parlementaire,  le collectif des quatre vénérables sénateurs était composé de  Flore Mystoul, d‘Alexandre Sima, de  Jean Claude Ivala Boussamba et de Pierre Sockat.


Les conseillers municipaux dont la Maire de Libreville Christine Mba Ndutume épse Mihindou était parmi les grand-électeurs  © Gabonactu.com
Les conseillers municipaux dont la Maire de Libreville Christine Mba Ndutume épse Mihindou était parmi les grand-électeurs © Gabonactu.com

Les parlementaires ont apprécié avec pertinence la qualité du travail qu’ils ont abattu durant la session ordinaire législative unique 2021-2022 qui s’est achevée le 30 juin dernier.

Au nombre des textes adoptés qu’ils  estiment  innovants, ils ont cité pèle mêle : le projet d’ordonnance modifiant et complétant la loi organique no 09/91 du 26 septembre 1991 sur la Cour Constitutionnelle,  le projet d’ordonnance portant loi organique fixant les modalités d’exercice par le collège d’intérim du Président de la République et le projet de loi portant réorganisation du Conseil national de la démocratie (CND).

« La session aura été surtout marquée sur le plan institutionnel par des textes innovants qui traduisent la vitalité de nos institutions à s’arrimer aux mutations de notre société et à tirer les leçons de notre exercice passé », a souligné Mme Mystoul.

Globalement, le Sénat a examiné et adopté , au cours de la session ordinaire 2021-2022, trente-trois (33) textes de loi dont 10 pour la commission des lois, 07 pour la commission des affaires culturelles, 09 pour la commission des finances, 02 pour la commission du plan et 06 pour la commission des affaires étrangères.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.