Michaël Moussa-Adamo écoute les doléances des diplomates gabonais en France

Le nouveau ministre gabonais des Affaires étrangères, Michaël Moussa-Adamo a échangé jeudi dernier avec l’ensemble des personnels diplomatiques du Gabon à Paris pour écouter leurs doléances mais aussi les galvaniser dans leurs missions de hisser haut l’image du Gabon.

La rencontre a eu lieu dans les locaux de l’ambassade du Gabon en France dans le 16ème arrondissement de la capitale française.


A travers un tour de table, les diplomates gabonais et les responsables des administrations déconcentrées, tous coiffés par l’ambassadeur du Gabon en France, Liliane Massala, ont présenté le fonctionnement de leurs services, tout en relevant les difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions.

En réponse, le ministre, tout en appréciant la qualité de l’accueil et la pertinence des questions soulevées, s’est dit prêt à œuvrer à l’amélioration des conditions de travail des diplomates conformément aux hautes instructions du Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui entend beaucoup de la diplomatie gabonaise, notamment dans ses missions de faire rayonner le pays à l’international, mais également en mettant un accent particulier sur la diplomatie économique avec comme objectif d’inciter les investisseurs à faire le choix du Gabon qui offre de nombreuses opportunités dans de divers secteurs.

Le Ministre Michaël Moussa Adamo (centre) © Gabonactu.com

Au regard de la place spéciale qu’occupe l’Ambassade du Gabon en France parmi les nombreuses autres missions diplomatiques à l’étranger, Michaël Moussa-Adamo attend des diplomates : rigueur, loyauté, intégrité, fidélité, constance, discipline, intégrité et respect de la hiérarchie sans lesquels un véritable travail d’équipe est impossible.

Dans une ambiance de convivialité, le ministre a offert un cocktail aux personnels. Le ministre a séjourné à Paris dans le cadre de la 40ème session extraordinaire de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), tenue à Paris le 16 mars courant.

Jarele SIKA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.