Mairie de Libreville : le 5ème adjoint au Maire Issa Malam-Salatou prône cohésion et solidarité  

Le 5ème adjoint au Maire, Issa Malam-Salatou durant son installation le 9 mars à Libreville © Gabonactu.com

Le nouveau 5ème adjoint au Maire de Libreville, Issa Malam-Salatou a appelé mardi 09 mars dans son discours d’installation à ses fonctions, à la cohésion et à la solidarité pour une administration municipale, dit-il forte et performante.

« En intégrant le bureau de notre conseil municipal, j’ai pleinement conscience des défis auxquels nous serons d’ores et déjà confrontés et qui appellent de la part de chacun d’entre nous, cohésion et solidarité derrière vous monsieur Eugène Mba, qui de part votre expérience et vos innombrables qualités humaines et professionnelles qui est un immense atout pour le mieux-être des populations libreviloises », a souhaité M. Malam-Salatou après son installation par le préfet du département du Como Océan, Sébastien Obame Ogoula.


Le bureau du conseil municipal de Libreville posant pour la postérité avec le préfet du département du Como Océan, Sébastien Obame Ogoula © Gabonactu.com
Le bureau du conseil municipal de Libreville posant pour la postérité avec le préfet du département du Como Océan, Sébastien Obame Ogoula © Gabonactu.com

Ancien 2ème adjoint au maire du 4ème arrondissement de la capitale gabonaise, Issa Malam-Salatou a été élu le 25 février 2021, en remplacement d’Eugène Mba promu Maire centrale de Libreville.

Le Membre du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et cadre en télécommunication, se veut être disponible pour mettre à contribution son expertise pour le rayonnement de l’institution municipale.

« Je ne ménagerai aucun effort quant à ma contribution à la mise en œuvre du plan stratégique triennal définit à l’effet de donner à une administration municipale en phase avec les enjeux cardinaux du moment notamment en ce qu’elle est propice à une ville écologique et durable telle qu’appelé de tous vos vœux par vous monsieur le maire », a-t-il relevé.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.