Le Représentant du FMI face aux étudiants de l’UOB le 6 avril prochain

Le Représentant du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, Gomez Agou, sera mercredi prochain face aux étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville pour une conférence sur le thème : « Le FMI et l’Université Omar Bongo : un partenariat du partage ».

La conférence est co-organisée par le Centre de recherches et d’études constitutionnelles, administratives, parlementaires, politiques et internationales (CRECAPI) et l’Association gabonaise de finances Publiques (AGFP). Elle se déroulera à partir de 14 heures dans la salle Melone de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques.


D’origine ivoirienne, Gomez Agou est le premier Représentant du FMI résident au Gabon à animer ce genre de rencontre.

Pour le citoyen lambda, le Représentant du FMI est comme un gendarme toujours en costume cravate détaché de Washington pour dicter au gouvernement des mesures économiques drastiques qui précarisent les citoyens.

Cette perception résulte de l’application des programmes entre l’institution de Breton Wood et l’Etat dont le représentant assure un suivi soutenu.

L’avant dernier programme de 3 ans entre le FMI et le Gabon a été exécuté de juin 1997 à juin 2000. Il avait pour but de relancer l’économie du pays paralysée par les chutes des cours des matières premières en 2014.

Un autre programme de 3 ans a démarré le 28 juillet 2021. Le conseil d’administration du Fonds a approuvé un accord élargi de trois ans au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) en faveur du Gabon pour un montant de 388,8 millions de DTS (environ 553.2 millions de dollars américains) pour faire face à la crise de la pandémie de COVID-19 et soutenir la mise en œuvre de la stratégie de relance économique 2021–23 des autorités.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.