Le nouveau Directeur général de PIZOLUB plaide pour un protectionnisme pour sauver l’entreprise

Le nouveau DG de PIZOLUB, Jean Marie Kombe Wora durant la cérémonie de son installation le 30 décembre à Libreville  ©  Gabonactu.com

Le nouveau Directeur général de PIZOLUB, Jean Marie Kombe Wora a lors de son installation le 30 décembre, plaidé pour un protectionnisme pour sauver l’entreprise étatique de production des lubrifiants, confrontée depuis des décennies à une concurrence déloyale qui plombe sa croissance.

« Il est vrai que nous évoluons dans une économie libérale, un peu de protectionnisme tel qu’appliqué par tous les pays, nous serait salutaire et bénéfique », a plaidé M.  Kombe Wora, indiquant par ailleurs que cette approche est indispensable pour la survie de cette entreprise au bord du gouffre.


Pour Jean Marie Kombe Wora, les marketeurs actionnaires qui sont souvent importateurs des lubrifiants devaient également jouer franc jeu vis-à-vis de l’Etat, actionnaire majoritaire dans PIZOLUB. L’entreprise des lubrifiants devait impérativement, a-t-il relevé, redevenir le principal fournisseur de tous les marketeurs que sont Total, Perenco, Petro Gabon, Assala, Ola Energie et autres.

Nommé en conseil des Ministres du 20 novembre 2020, Jean Marie Kombe Wora est un pur produit de PIZOLUB. Il cumule plus de 30 ans d’expérience. Durant la cérémonie d’installation, le nouveau patron de l’entreprise de production de lubrifiants  n’a pas manqué de bénéficier les sages conseils de Nestor Andome Ayi, Secrétaire général du Ministère du Pétrole, du Gaz et des Mines.  

« Je voudrais que chacun retienne que la présente cérémonie s’inscrit dans la cadre de la relance des activités d’une société qui a besoin d’une impulsion nouvelle pour relever les grands défis de l’heure, se performer davantage ; accroitre sa capacité de production ; restaurer la confiance avec les partenaires (extérieurs et sociaux) ; résorber son endettement ; et répondre aux impératifs de développement et aux attentes fortes de votre personnel, de vos partenaires et du gouvernement de la République », a indiqué M. Andome Ayi, présidant la cérémonie d’installation du nouveau DG de PIZOLUB S.A.

PIZOLUB trainerait une dette de 9 milliards de FCFA.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.