Le gouvernement veut approvisionner le médicament en temps réel au CHUL, le plus grand hôpital du Gabon

Le Ministre de la Santé et des Affaires sociales, Dr Guy Patrick Obiang Ndong a prescrit comme objectif  à l’Office pharmaceutique national (OPN), pilote de l’opération d’optimisation de la gestion de la pharmacie hospitalière du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), de mettre à disposition d’une manière régulière et en temps réel  des médicaments au chevet des patients du grand hôpital du pays, qui accuse une insuffisante criarde chronique dans la chaîne d’approvisionnement.

Les récurrentes ruptures de stocks de produits pharmaceutiques ne devraient être plus qu’un lointain souvenir dans ladite pharmacie relookée et bien garnie, ainsi qu’a pu le constater le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Le Ministre et sa déléguée, Justine Limbimbi, conduits par Dr Marie-Thérèse Vané Ndong-Obiang, Directeur général du Chul, ont suivi avec grand intérêt les explications sur les procédures, la nouvelle organisation, les bonnes pratiques instituées, ainsi que le circuit du médicament et du patient dans cette nouvelle configuration de la pharmacie hospitalière du Chul.


On retiendra en substance que désormais, les médicaments de première importance seront disponibilisés en permanence dans les services cliniques pour la prise en charge des soins d’urgence et de premier secours aux malades.

Pour raccourcir les distances, minimiser les coûts et les risques, il sera même procédé sur site à la vente à l’unité -selon la prescription médicale- des médicaments précisément au bénéfice des patients hospitalisés, en tenant évidemment compte de tous les avantages et autres facilites dus aux assurés CNAMGS.

Avant de quitter le Chul, la délégation ministérielle s’est autorisée un tour du propriétaire qui l’a notamment conduite à la maternité C et dans la salle d’accouchement fraîchement rénovées; ainsi que  sur le chantier de la future maternité en cours d’achèvement.

Source : Chul et Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.