Le Gabon attend la livraison de 350 000 doses de vaccins chinois et russe

Le Gabon attend une nouvelle livraison de 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm et 150 000 doses du vaccin russe Sputnik V, a annoncé mardi le porte parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha dans une conférence de presse au palais présidentiel.

Le Gabon a signé un chèque pour obtenir les 200 000 nouvelles doses du vaccin de Sinopharm. Idem pour le vaccin russe. La Chine a déjà livré le 13 mars dernier au Gabon un don de 100 000 doses.


Libreville a lancé sa première campagne de vaccination contre le Covid 19 grâce au don chinois. La campagne entamée à Libreville début avril se poursuivra dans tout le pays. Lundi le ministre de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a donné le coup d’envoi de la vaccination à Port-gentil, capitale économique du Gabon et deuxième plus grand foyer de contamination du Covid 19 au Gabon.

Après Port-gentil, le tour reviendra à Franceville, la capitale du Haut Ogooué, a précisé le porte parole de la présidence.

A travers cette campagne de vaccination massive, le Gabon espère atteindre la masse critique pour une immunité collective contre ce dangereux virus. Ce n’est qu’à cette condition qu’il envisagera alléger les mesures restrictives très contestées par les populations. Il s’agit notamment du couvre-feu dès 18 heures qui bloque les activités économiques. Les populations disent être obligées de quitter leur lieu de travail dès 14 heures à cause des énormes bouchons dans la circulation.

Les commerces ferment dès 16 heures pour permettre au personnel de rentrer à la maison.

Le Gabon a enregistré au 12 avril 129 décès liés au Covid 19, pandémie dont le premier cas a été décelé le 12 mars 2020 dans le pays. Quelques 4 943 personnes ont déjà reçu leur première dose de vaccin.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.