La flambée des prix des produits alimentaires éloigne l’humanité de l’objectif d’éradiquer la faim dans le monde (expert)

La flambée actuelle des prix des produits alimentaires éloigne l’humanité de l’Objectif de développement durable (ODD) de l’ONU visant à éradiquer la faim dans le monde, a estimé mercredi Oleg Kobiakov, Directeur de l’agence de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Moscou.

Oleg Kobiakov a fait cette déclaration lors d’une table ronde Russie-Afrique organisée par visioconférence par le groupe médiatique Rossiya Segodnya.


Le thème de la rencontre était : « Défis mondiaux de la sécurité alimentaire ». Elle a regroupé des experts en la matière de Russie, d’Angola, du Nigeria et du Cameroun.

« Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde, selon les statistiques de 2021, a atteint 828 millions, soit environ 150 millions de plus qu’en 2019, avant la pandémie« , a soutenu l’expert de la FAO.

« Des progrès sont possibles ici et nécessitent une action coordonnée de tous les États membres de l’ONU », a-t-il tempéré avant d’indiquer que la FAO a notamment proposé de créer un fonds international pour financer l’exportation de denrées alimentaires, d’engrais et de sources d’énergie, principalement au profit des pays d’Afrique.

Louis Gowend, chef du service d’information du Conseil de la Communauté africaine en Russie, analysant les problèmes d’importation et d’exportation de produits alimentaires depuis l’Afrique vers la Russie, a appelé à prêter attention aux problèmes de logistique, au développement de systèmes de paiement financier, ainsi qu’à l’attraction d’investissements pour mettre en œuvre des infrastructures commerciales dans les pays africains. 

Cheta Nwanze, responsable de la recherche du groupe de réflexion SBM Intelligence, a parlé de l’importance de l’approvisionnement en céréales et en engrais depuis la Russie en Afrique: « Le blé pousse très mal ou ne pousse pas du tout dans le climat tropical. Malheureusement, de nombreuses compagnies de transport africaines cherchent à éviter de transporter des céréales et des engrais en provenance de Russie par crainte des sanctions occidentales. Nous avons besoin de couloirs d’approvisionnement alternatifs, par exemple en passant par l’Iran. » Il a noté que « le monde avait besoin d’un système économique plus équitable, qui ne soit pas imposé par un seul groupe de pays ou de personnes ».

Rossiya Segodnya est un groupe de médias international dont la mission consiste à assurer une couverture rapide et équilibrée des évènements mondiaux, à informer le public des différentes perceptions des évènements clés. Le groupe médiatique Rossiya Segodnya présente toute une gamme de ressources d’information: à l’étranger – l’agence de presse internationale et la radio Sputnik, en Russie – RIA Novosti, Prime, InoSMi, Ukraine.ru, Baltnews et TOK.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.