Jean Ping pas concerné par la démarche d’Eyeghe Ndong et promet un message à la nation

Jean Ping du haut de son statut de « président élu » du Gabon a dans un bref communiqué affirmé qu’il n’est pas concerné par la démarche de son désormais ancien bras droit Jean Eyeghe Ndong qui a décidé de se rapprocher du président Ali Bongo Ondimba.

« Je ne m’inscris nullement dans cette démarche », a-t-il tranché suite aux « allégations » selon lesquelles « la démarche initiée par ce dernier l’aurait été avec mon consentement », poursuit-il.


« Le combat pour la libération du Gabon que j’ai engagé avec la majorité des gabonais au péril de nos vies, se poursuit et se poursuivra jusqu’à la victoire », a insisté l’ancien challenger d’Ali Bongo lors de l’élection présidentielle de 2016.

« J’irai jusqu’au bout », a-t-il insisté alors qu’il est présenté par quelques médias comme un « homme isolé » de plus en plus.

« Je m’adresserai à la nation dans les tous prochains jours et je répondrai aux interrogations légitimes des gabonais qui doutent et se sentent déroutés », a-t-il promis.

Depuis 2016, Jean Ping publie toujours une déclaration chaque 16 août donc à la veille de la célébration de la fête nationale de l’indépendance.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.