Environnement : Libreville capitale africaine du climat

Du 29 Août au 2 Septembre 2022, le Gabon accueille la troisième de la série des Semaines régionales sur le climat 2022 (ACW 2022), la Semaine africaine du climat, à Libreville.

Accueillie par le gouvernement gabonais, elle est organisée en partenariat avec l’ONU Climat, et avec la collaboration du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), le Groupe de la Banque Mondiale (GBM), l’Union Africaine (UA), la Banque Africaine de Développement et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (UNECA).


L’événement a pour objectif de réunir les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les parties prenantes et membres de la société civile autour de la mise en œuvre d’actions régionale dans la lutte contre les changements climatiques. Plus de 1000 participants sont attendus en présentiel et d’autres en distanciel, notamment des dirigeants politiques des pays d’Afrique centrale, des chefs d’entreprise, des représentants d’organisations et d’institutions internationales et sous régionales.

Pendant cinq (5) jours il sera donc question pour les parties présentes d’échanger sur la mise en œuvre des décisions prises lors de la COP 26, notamment sur l’adaptation, l’atténuation, le financement, et de préparer la participation à la COP 27 qui se tiendra à Charm el-Cheikh, en Egypte en novembre de cette année.

Rappelons que les Semaines Régionales du Climat sont des plateformes de discussions pour l’action climatique régionale et la collaboration autour d’un objectif commun, qui est la lutte contre les changements climatiques.

À propos du ministère des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des terres :

Le ministère des Eaux et Forêts du Gabon a pour mission, de mettre en œuvre la politique de l’État en matière de protection de l’environnement, de gestion des terres, de lutte contre les changements climatiques et de protection de la nature, de la faune et de la flore. Ceci, pour le développement d’une économie verte et résiliente, au bénéfice des générations actuelles et futures.

Le secrétariat de la CCNUCC (ONU Climat) est l’entité des Nations unies chargée de soutenir la réponse mondiale à la menace des changements climatiques. L’acronyme CCNUCC signifie Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. La Convention a une adhésion quasi universelle (198 parties) et est le traité parent de l’Accord de Paris de 2015 et du Protocole de Kyoto de 1997. L’objectif ultime des accords conclus dans le cadre de la CCNUCC est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation humaine dangereuse du système climatique, dans un délai qui permette aux écosystèmes de s’adapter naturellement et qui permette un développement durable.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.