Enlèvement et torture d’un syndicaliste : la CONASYSED demande une enquête

La Convention nationale des syndicats du système éducatif (CONASYSED) membre de la centrale syndicale Dynamique unitaire (DU), dans une déclaration demande instamment au gouvernement de diligenter une enquête judiciaire pour démasquer et punir les auteurs de l’enlèvement et la torture du syndicaliste Mathurin Ovono Ebe.

« La CONASYSED demande au gouvernement gabonais de diligenter une enquête judiciaire aux fins de mettre hors d’état de nuire, les commanditaires et les auteurs de tels actes ignobles et répréhensibles », exige le principal syndicat des enseignants au Gabon.


Le professeur Mathurin Ovono Ebe, président du Syndicat national des enseignants chercheurs, section Université Omar Bongo (SNEC-UOB) a été kidnappé puis relâché le 28 juin au soir au PK 24 sur la route nationale N°1 dans la banlieue sud de Libreville.

Par solidarité tous les syndicats dénoncent un acte d’un autre âge. Mathurin Ovono Ebe est en effet la tête d’affiche des différents mouvements de grève lancés ces derniers temps à l’UOB pour revendiquer les primes et l’amélioration du statut des enseignants et leurs conditions de travail.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.