Dette : le Trésor public gabonais à Brazzaville pour mobiliser les investisseurs congolais

Le staff dirigeant du Trésor public gabonais et celui de la Direction générale de la Dette ont organisé mardi à l’hôtel Radisson Blu M’Bamou Palace de Brazzaville une grande conférence pour mobiliser les investisseurs implantés dans ce pays en faveur des émissions du Trésor public gabonais qui souhaite lever en 2022 quelques 736 milliards de FCFA pour financer les projets de développement du Gabon.

En 2022, le Gabon émettra notamment plusieurs Bons du Trésor Assimilables (BTA) d’une maturité de 13 semaines, 26 semaines et 52 semaines pour un montant global de 486 milliards entièrement dédiés à la gestion active de la trésorerie.


Il émettra également des Obligations du Trésor Assimilables (OTA) pour un montant global de 250 milliards de FCFA composé principalement des OTA 3 ans à 5,50% 2022-2025 et des OTA 5 ans à 6,25% 2022-2027.

L’étape de Brazzaville intervient après celle de Yaoundé au Cameroun et Libreville au Gabon. L’ambition des dirigeants gabonais est d’intéresser le maximum d’investisseurs de la CEMAC sur cet ambitieux projets de développement.

L’argent collecté sera orienté vers les investissements afin de booster la croissance de l’économie gabonaise durement éprouvée par la pandémie du Covid 19. Après une récession en 2020 (-1,8 % du PIB) selon la Banque africaine de développement (BAD), le Gabon a renoué avec la croissance en 2021 (+1,5%). Le pays table sur une croissance forte de 3 à 3,9% en 2022 selon le ministre de l’Economie, Nicole Jeannine Roboty, épouse Mbou.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.