La banderole qui trônait sur le QG de Jean Ping vandalisée

QG de Jean Ping @ archives  Gabonactu.com

Libreville, 4 mai (Gabonactu.com) – La banderole à la couleur jaune et à l’effigie de Jean Ping qui trônait encore sur l’une des façades de son quartier général (QG) pour la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle de 2016 a été détrônée par des anonymes, selon une vidéo diffusée dans des réseaux sociaux.
 
« Voilà au Gabon, il y a un seul président. C’est Ali Bongo », peut-on entendre sur la vidéo prise au moment où des personnes s’acharnaient à détruire ce vestige de la dernière campagne électorale.
 
Pour les partisans de Jean Ping, ce sont des « hommes du pouvoir » qui ont mené l’opération en représailles  à l’attaque de l’ambassade du Gabon en France par des activistes qui ont détruit la photo officielle du président de la République Ali Bongo Ondimba pour la remplacer par celle de Jean Ping.
 
L’Ambassade du Gabon à Paris a « requis d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces actes qui contreviennent aux dispositions pertinentes de Vienne de 1961 ».
 
« C’est une minable et pitoyable conception de la démocratie », a réagi le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).
 
Jean Ping et les leaders qui l’entourent n’ont pas encore publiquement réagi suite à la démolition filmée de son portrait sur son GQ de Libreville.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.