VIH/SIDA : à Port-Gentil, 58,82 % des séropositifs sont dans la nature

Le responsable du Centre de traitement ambulatoire (CTA) de Port-Gentil, Dr André Mbéti, a révélé que 58,82 % des séropositifs répertoriés dans cette unique structure de référence dans la capitale économique,  sont perdus de vue et ne prennent pas de traitement.

«Certains ont trouvé refuge dans les églises de réveil, chez les Ngangas, Marabouts et Tradipraticiens, prétextant une guérison miraculeuse», a indiqué Dr Mbéti dans un entretien relayé par notre confrère Gabon Matin.

Le CTA de Port-Gentil récence au total 6800 séropositifs. 2000 patients seulement prennent le traitement  des antirétroviraux  et font régulièrement leur suivi. Un comportement ignoble et irresponsable  qui met en danger la vie d’autrui avec le risque de contamination.


Le Dr André Mbéti déplore également du fait que d’autres séropositifs sont tombés dans le « déni de la maladie, tandis que certains font simplement preuve d’inconscience».

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.