Un trafiquant intercepté avec 10 défenses d’éléphants

Photo non conventionnelle @DR

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Un ressortissant Ouest-africain a été intercepté par la Police judiciaire jeudi dernier à Mouila en possession de 10 défenses d’éléphants qu’il tentait de convoyer vers Libreville pour être introduit dans le commerce illégal de l’ivoire, a appris Gabonactu.com de sources concordantes.


 

Le trafiquant réside à Mandji où il est gardien dans la résidence d’un riche homme et haut cadre de Mandji dont Gabonactu.com tait le nom.

 

Les ressortissants ouest-africain en plus du gardiennage collectionnait les défenses d’ivoire pour son enrichissement personnel. Lors de son arrestation, il avait dans sa belle cargaison des queues et des poils d’éléphants nécessaires pour fabriquer des amulettes ou d’objets d’art.

 

La Police qui n’a pas cru que le gardien de nuit était également un braconnier a diligenté tout de suite une enquête qui a permis d’arrêter trois membres d’une même famille vivant à Lambaréné nkili, un village situé à 20 km de Mandji.

 

Le ouest-africain et ses présumés complices sont en garde à vu avant d’être présentés lundi ou mardi devant un procureur. Ils risquent jusqu’à 8 ans de prison ferme et une très forte amende.

 

Les éléphants sont chassés dans le parc national de Moukalaba Doudou, un parc riche en pachydermes et autres espèces animales. Au Gabon l’éléphant est intégralement protégé mais il est chassé pour sa viande. Ses défenses sont ensuite vendues souvent à vil prix.

 

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.