Total Gabon « oblige » son personnel de se faire vacciner avant le 15 septembre 2021

Le Directeur général de Total Gabon, Stéphane Bassene a adressé depuis le 21 juin un message écrit à ses employés leur annonçant que le confinement actuellement en vigueur avant l’entrée dans un site pétrolier s’arrêtera dès le 15 septembre et que tout employé doit être obligatoirement vacciné contre le Covid 19.

« Nous envisageons ainsi l’arrêt des confinements avant accès aux sites à partir du 15 septembre 2021 », a notamment annoncé M. Bassene dans sa communication.


« Il est donc impératif que toutes les personnes concernées puissent avoir été vaccinées à cette date », a-t-il averti.

Le patron de Total Gabon explique que le confinement coûte très cher à l’entreprise. Il est par ailleurs très éprouvant pour les agents contraints à cet isolement forcé avant de rejoindre leur poste de travail.

Total recommande fortement son personnel à se faire vacciner selon le « protocole approuvé au Gabon ». La société s’engage même à faciliter « la prise de rendez-vous pour la vaccination à l’hôpital de Ntchenguè (plus grand hôpital de Port-Gentil, ndlr».

Cette note suscite la réaction de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP). L’organisation soutient que Total Gabon outrepasse le caractère volontaire de la vaccination. La compagnie violerait la liberté de choix dans le cas d’espèce.

Au Gabon, toutes les compagnies pétrolières soumettent leurs salariés à une période de confinement avant d’accéder dans un site pétrolier. Ce confinement a désorganisé le nombre de jours de travail et engendré des coûts supplémentaires d’exploitation.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.