Catégories
Sécurité

Un capitaine de la police gabonaise major de sa promotion en France

Capitaine Loïc Félin Bekale félicité par l’ambassadeur du Gabon en France Liliane Massala / Gabonactu.com

Le Capitaine de police, Loïc Félin Bekale, avec une moyenne de 15,85/20, a terminé major de la 25ème promotion des cadres de Police étrangers de l’Ecole Supérieure de Police de Cannes-Ecluse (France), a appris le correspondant de Gabonactu.com dans la capitale française.

L’officier gabonais a surclassé ses collègues de 12 autres pays. La formation regroupait 200 policiers français et 15 étrangers dont 2 gabonais.

La formation portait sur des stages d’adaptation et d’application aux missions de police, d’approfondissement en service actif, de référent en fraude documentaire et de maintien de l’ordre et interventions.

« Vous avez désormais les outils nécessaires à mettre au service de votre corporation, susceptibles, j’en suis sûre, de contribuer à l’épanouissement de nos compatriotes désireux de suivre cette formation », a dit à l’heureux récipiendaire, l’ambassadeur du Gabon en France, Liliane Massala.

Liliane Massala a reçu le Capitaine de police, Loïc Félin Bekale dans les locaux de l’ambassade du Gabon en France pour le féliciter pour l’honneur faite à la patrie.

Jarele Sika

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Diplomatie

La protection sociale du personnel diplomatique gabonais en France au cœur des échanges entre Liliane Massala et Prisca Nlend Koho

L’Ambassadeur du Gabon en France, Liliane Massala (droite) échangeant en toute convivialité avec la Ministre  Prisca Nlend Koho © JS

L’Ambassadeur Haut représentant du Gabon en France, représentant permanent du Gabon auprès de l’OIF,  Liliane Massala a reçu, dans les locaux de la Chancellerie, le Ministre Gabonais des Affaires sociales et des Droits de la Femme, Prisca R. Nlend Koho. Cette visite se déroulait en marge d’une mission à Paris qu’effectuait le Membre du Gouvernement, à l’invitation de la Secrétaire Générale de la Francophonie,  Louise Mushikiwabo, pour le lancement, du 24 au 27 novembre 2020, du Fonds de solidarité pour les femmes en situation vulnérable baptisé: « La Francophonie avec Elles ».

Cette rencontre s’inscrivait ainsi dans le cadre de l’une des priorités de l’action  Liliane Massala visant à tirer profit des missions en France des hautes Autorités gabonaises pour évoquer les problématiques spécifiques liées à leur Département, dans l’intérêt des compatriotes et des pays de sa juridiction.

C’est dans cet esprit que la rencontre entre les deux dames a porté sur, d’une part, la nécessité d’une véritable politique de protection sociale et la question de prise en charge médicale des personnels diplomatiques et, d’autre part, le suivi des évacuations de la CNAMGS et le retard de versement des pensions des retraités de la CNSS expatriés ou gabonais résidant en France.

Il a également été émis le souhait d’envisager une convention entre les ministères des Affaires étrangères et des Affaires sociales, pour le profil des personnels du social nommés dans les Ambassades et la nécessité pour ces deux Départements de collaborer pour le financement de l’action sociale afin d’apporter des réponses efficientes en matière d’aide sociale, d’assurer un accompagnement aux compatriotes en situation de précarité et un soutien conséquent aux Associations gabonaises à caractère humanitaire. Instagram beğeni satın al

Les aspects d’ordre consulaire, quant à eux, se sont articulés autour de la nécessité du suivi régulier des rapports des services du Consulat général et de l’Ambassade, soumis au gouvernement, à travers la désignation d’un point focal. Il a été également porté à la haute attention de Madame le Ministre la difficulté d’établir des passeports à des jeunes compatriotes ayant atteint leur majorité en France.

Quant à la prise en charge médicale des personnels diplomatique et consulaire et leurs ayants droit, l’une des alternatives serait de leur faire bénéficier des conventions signées avec la CNAMGS, en leur qualité d’assurés.

Sur ces différentes questions, le Membre du gouvernement s’est engagé à instruire son cabinet et les principaux responsables des entités sous tutelle, aussi bien pour le suivi de l’ensemble des préoccupations soulevées, que pour servir d’interface entre les différentes instances de décision.

A cette séance de travail, madame l’Ambassadeur était assistée de Fabrice Boussougou Boussougou, Consul général,  Antoinette Bouanga, premier conseiller, Pierre Ntsiet Ngolo, conseiller académique et  Marie Blanche épouse Mette, conseiller chargé des Affaires sociales.

Jarele SIKA

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Non classé

Alex Bernard Bongo Ondimba ne crache pas sur sa nomination

Exfiltré de la prestigieux Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANIF) pour un poste de Secrétaire général au ministère de la Communication et de l’économie numérique, Alex Bernard Bongo Ondimba, frère de l’actuel chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba dit accepté ses nouvelles fonctions avec honneur et humilité.

« C’est avec Honneur et Humilité que j’accueille cette nomination », a tweeté celui qui a façonné l’ANINF et donné une image plutôt influente à cette institution souvent considéré à tord ou à raison comme un service de renseignement. Durant le premier mandat d’Ali Bongo Ondimba et plusieurs années plus tard, Alex Bernard Bongo Ondimba était cité parmi les personnes qui avaient le droit de parler à l’oriel du chef de l’Etat.

Je remercie le @PresidentABO le PM @OssoukaRaponda le ME @EdgardAnicet pour la confiance témoignée », a-t-il.

A propos de ses nouvelles fonctions, Alex Bernard Bongo Ondimba souhaite contribuer à la digitalisation de l’administration et le développement de la TNT.

« Le chantier est vaste », promet le nouveau Secrétaire général du ministère de la Communication et de l’économie numérique.

Alex Bernard Bongo Ondimba succède à ce poste à Liliane Massala promue ambassadeur du Gabon en France.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Diplomatie

Flavien Enongoue nommé ambassadeur du Gabon en Italie

Flavien Enongoue, précédemment ambassadeur du Gabon en France a été nommé ambassadeur du Gabon en Italie, selon le communiqué final du conseil des ministres du 20 novembre 2020.

En France, Flavien Enogoue a été remplacé par Liliane Massala, ex Secrétaire général du ministère de la Communication.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Diplomatie Economie

Liliane Massala entame sa mission à Paris sous le signe de la diplomatie économique

Nommée ambassadrice du Gabon en France, Liliane Massala a récemment pris officiellement ses fonctions et prévenue qu’elle privilégiera la diplomatie économique au service du développement du Gabon.  

Liliane Massala a affiché cette volonté et cette détermination la semaine dernière, lors de sa prise de fonction,  dans les locaux de la chancellerie gabonaise,  dans le 16ème arrondissement de la capitale française, dans le strict respect des mesures barrières.

Dans son mot de circonstance, le successeur de Flavien Enongoué, visiblement heureuse,  a pris l’engagement de poursuivre l’œuvre de raffermissement des relations avec la France et d’amplifier la politique de diversification de l’économie par une diplomatie au service du développement.

« Depuis son accession à la magistrature suprême, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a toujours mis un accent particulier sur la diplomatie économique pour le développement  tout azimut de notre pays. Il est donc plausible pour nous de matérialiser cette vision politique et mettre notre outil diplomatique au service de l’économie gabonaise », a expliqué Liliane Massala à la presse.

L’idée n’est pas certes nouvelle, mais elle a désormais un nom : la « diplomatie économique ». On connait désormais l’action résolue de Liliane Massala, pour une cause qu’elle porte personnellement, avec énergie et conviction, depuis qu’elle vient de poser ses valises à Paris.

En 2015, le Gabon était le 70ème client de la France (8% du total des exportations françaises) et son 29ème excédent (excédent de 366 M€).

A l’échelle de la région Afrique-océan indien, il est le 9ème client de la France et son 5ème excédent. La France est le premier fournisseur du Gabon, devant la Côte d’Ivoire et la Chine. Les exportations françaises au Gabon s’élevaient à 539 M€ en 2015.

Enfin, le haut représentant du Gabon en France a insisté aussi sur la mise en œuvre de la diplomatie d’apaisement qui passe par une série de rencontres avec les associations gabonaises  reconnues en France, les compatriotes aux talents reconnus à l’instar des médecins, des universitaires, etc.

Forte de plus de 15 000 personnes résidant en France, la communauté gabonaise, la plus importante des Gabonais de l’étranger, regorge d’innombrables talents qui portent hauts l’image du pays dans divers corps de métiers.

De même, la France accueille plus de 5000 étudiants gabonais dont 1200 boursiers, constituant ainsi la destination privilégiée pour cette tranche de la population.

Jarele SIKA

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Diplomatie Politique

Liliane Massala nommée ambassadeur du Gabon en France

Liliane Massala, actuelle Secrétaire général du ministère de la Communication a été nommé jeudi  ambassadeur du Gabon en France, selon le communiqué final du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Liliane Massala remplace à ce poste Flavien Enogoué, en poste depuis février 2017.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages