SOGATRA : les agents en grève recevront 2 mois de salaire dès jeudi

Les agents de la Société gabonaise des transports (SOGATRA), en grève depuis début février pour réclamer 10 mois d’arriérés de salaires et 5 mois de prime Covid-19, percevront 2 mois de salaire dès jeudi, ont annoncé mardi les dirigeants syndicaux de l’entreprise à l’occasion d’une assemblée générale au siège de leur société.

 »Le ministre nous a signifié qu’il a trouvé deux mois, et ces deux mois vont nous être payés en une tranche. Nous avons dit félicitations au ministre des Transports. Les deux mois ne sont pas suffisants. Ces deux mois ne suffisent pas », a expliqué Cyrille Gaston Ndoudi Ledoumou, Secrétaire général du Syndicat des agents administratifs, techniciens et conducteurs (SNAATEC).


Le syndicaliste rendait compte de la rencontre entre le ministre des Transports, Brice Paillat et les représentants des syndicats de la SOGATRA.

Si la promesse du ministre est réalisée ce jeudi, les cinq syndicats de SOGATRA envisagent unanimement de reprendre le travail en attendant l’aboutissement de toutes leurs revendications.

« Une fois le gouvernement avance, la direction générale avance, nous aussi nous faisons un pas », a promis Noël Obandza, Secrétaire général du Syndicat des conducteurs et des techniciens (SYCOTEC).

Pour ce qui est de la prime Covid, le personnel est invité à la patience. Le dossier est à l’étude au ministère du Budget.

Société d’Etat, la SOGATRA est en difficulté permanente. Son parc automobile mal entretenu ne parvient pas à satisfaire la très forte demande. L’Etat est obligé d’injecter des fortes sommes pour maintenir l’entreprise en vie.

Excédé, l’Etat a créé une seconde entreprise : Strans’ Urb dont les missions se chevauchent avec celles de SOGATRA.

Ghislain Mboumba


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.