Sénatoriales 2021 à Lebamba : 50 % de chance entre la majorité et l’opposition

Les sénatoriales 2021 à Lebamba, chef-lieu du département de la Louetsi-Wano dans la province de la Ngounié (sud) s’annoncent houleuses. Même si le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), José Hervé Mangadi dispose d’une légère avance (20 élus locaux) contre 18 conseillers pour son adversaire, David Mayombo du Parti social-démocrate (PSD, opposition modérée), le combat s’annonce toutefois rude au regard des clivages existant entre les militants du parti au pouvoir dans cette partie du pays.

Comme dans l’ensemble du pays, l’élection du sénateur de Lébamba (siège unique) se tiendra ce samedi. Un scrutin à scruter de près dans cette ville habituée aux foires d’empoigne entre militants souvent du même camp, en l’occurrence le PDG.

Numériquement, les pronostics sont en faveur du candidat José Hervé Mangadi du PDG qui a donné des consignes claires et instructions fermes à ses 20 élus locaux pour remporter ce siège. Toutefois, cette éventualité n’est pas encore gagnée. Selon les indiscrétions, certains conseillers pourraient basculer du côté de l’opposant David Mayombo.


La probabilité est consécutive à des profondes divisions entre les militants du parti d’Ali Bongo Ondimba à Lebamba. Les projecteurs sont braqués dans la ville ce samedi pour voir si le PDG va voter contre le PDG, à l’instar du cafouillage de Bitam.   

En 2013, 14 conseillers de l’opposition avaient battu 17 conseillers du PDG au pouvoir à Bitam dans la Woleu-Ntem, dans le nord du pays. Un indépendant avait alors été élu président du conseil départemental du Ntem.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.