Redécollage sans limite de avionneurs gabonais malgré le Covid-19

Un avion d’Afrijet © Afrijet

Le gouvernement gabonais a finalement mis fin à la limitation du nombre de vols qui frappait les compagnies aériennes nationales.

Vendredi, le ministre des Transport, Léon Armel Bounda Balonzi a annoncé que les compagnies aériennes nationales pourront désormais opérer librement. Les seules conditions restent l’application des mesures barrières.

Les voyageurs doivent présenter un test Covid pour accéder à l’aéroport. Ils doivent porter, en permanence, un masque jusqu’à destination.

« La décision du @PresidentABO, annoncée par le gouvernement, ce jour (vendredi, ndlr), relative à la levée de la restriction du nombre de vols domestiques, vient soulager l’industrie aéronautique locale, fortement impactée par la COVID-19. Les emplois dans ce secteur sont également préservés », a tweeté Léon Armel Bounda Balonzi.

L’aéroport international Léon Mba a perdu 95% de son trafic passager au premier semestre 2020, selon le Directeur général de l’aéroport, Igor Simard. Près de 1 000 employés direct et indirect du secteur sont menacés de licenciement.

Les compagnies internationales ne pourront toujours opérer sur le Gabon que 3 vols par compagnie et par semaine. Les passagers débarquant au Gabon sont soumis à leur arrivée à un test Covid désormais taxé à 20 000 FCFA. Le test était gratuit jusqu’à ce vendredi.

Marie Dorothée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *