Qui pour battre le record de Rose Francine Rogombé ?

Quand Omar Bongo Ondimba est décédé en juin 2009, ce qui semblait être un simple fantasme constitutionnel s’est finalement réalisé. L’intérim du président de la République a été assuré par le président du Sénat comme prévu par la constitution. Et Rose Francine Rogombé est entrée dans l’histoire en devenant l’unique gabonais à gouter aux fonctions de président de la République par intérim. Ce record devient difficile à battre. Voici pourquoi ?

La révision de la constitution intervenue vendredi en conseil des ministres change radicalement la donne. Un seul individu ne pourra plus assurer l’intérim du président de la République. C’est désormais un trio composé du Président du Sénat, du président de l’Assemblée nationale et du ministre de la Défense qui assurera cet intérim.


En 2009, Rose Francine Rogombé était seule. Si le cas se reproduit, il n’y aura plus un seul président de la République par intérim. Il y aura un trio, donc trois présidents de la République, trois cortèges présidentiels, trois résidences privées de chef de l’Etat, trois bureaux du président de la République au palais présidentiel…

Le parlement qui doit adopter en dernier ressort cette modification de la constitution définira, le cahier de charges de chaque chef de l’Etat par intérim. Ceci laisse conclure que Rose Francine Rogombé restera encore durant longtemps l’unique gabonais qui a assumé seul les fonctions de président de la République par intérim.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.