Puante affaire de Sextape :  Ida Moulacka demande pardon au peuple gabonais   

L’artiste gospel, Ida Moulacka qui défraie la chronique depuis quelques jours pour son implication active dans une puante affaire de sextape dont la vidéo circulerait dans les réseaux sociaux, a dans un communiqué qui lui est attribué, présenté ses sincères excuses au peuple gabonais, choqué par ces audios érotiques.    

« Consciente des faits qui me sont reprochés, et qui ont porté  atteinte à mon image, à l’image du Corps de Christ et à celle de tous ceux qui croient en moi, je viens humblement et de tout cœur demander pardon à ma fille Shalom, à la communauté chrétienne du Gabon et du monde entier, à ma famille biologique MOULACKA, à la famille NGUEMA, à ma famille artistique, aux ateliers IDA et à tous les gabonais et bien d’autres encore… car ces faits  ont  non seulement ternies   l’image du corps de christ mais ils ont également causé de la peine, colère, déception…, dans chaque cœur », s’est excusée Mme. Moulacka.

S’appuyant sur la bible, notamment sur Mathieux 5 V23, Ida Moulacka prend « la responsabilité des faits et je comprends les reproches, les soutiens et les colères pour me rebâtir ».


Selon la presse et les réseaux sociaux, Jean François Nguema, le mari de la célèbre chanteuse gospel avait découvert dans le téléphone portable de sa femme, des audios et messages d’infidélité qu’elle échangeait avec un amant, un cinéaste très connu. Une affaire qui a provoqué le divorce au profit du mari.

Non contente de ce divorce, Ida Moulacka serait devenue agressive vis-à-vis de son ex-mari. Toute chose qui aurait motivé ce dernier à porter plainte auprès de la Direction générale des recherches (DGR), une unité spécialisée de la gendarmerie. L’artiste gospel a été arrêtée puis gardée à vue pendant deux jours avant d’être relaxée.

Camille Boussoughou


One thought on “Puante affaire de Sextape :  Ida Moulacka demande pardon au peuple gabonais   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.