Présidentielle 2016 : six candidats exigent la démission du président de la CENAP

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Six candidats de l’opposition à l’élection présidentielle ont exigé dimanche à l’issue d’une réunion à Libreville au siège de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE) la démission du président de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), René Aboghe Ella pour manque de neutralité, et le retrait de la candidature d’Ali Bongo Ondimba, indique une déclaration commune publiée au terme de cette rencontre.  

 

Aboghe Ella est accusé d’avoir imposé la validation de la candidature du président sortant, Ali Bongo Ondimba alors que celui-ci a introduit un nouvel acte de naissance présumé faux dans son dossier de candidature. Pie les opposants s’insurgent du fait que lors du vote organisé pour départager les protagonistes, René Aboghe Ella a voté en faveur du candidat Ali Bongo Ondimba.


De gà d JF Noutoume Emane, Z Myboto, LP Ngoulakia et G Nzouba Ndama @ Gabonactu.com
De g à d JF Noutoume Emane, Z. Myboto, LP. Ngoulakia et G. Nzouba Ndama @ Gabonactu.com

 

« Le président de la CENAP est sorti de sa neutralité en votant pour Ali Bongo Ondimba », affirme la déclaration par laquelle l’opposition s’insurge contre les pratiques d’un « autre âge ».

 

« La validation de la candidature d’Ali Bongo Ondimba n’engage que lui seul », martèle le texte lu par François Ondo Edou, porte parole de la réunion présidée par le Professeur Albert Ondo Ossa, responsable de l’Union sacrée pour la patrie (USP), un mouvement anti-Ali Bongo Ondimba.

 

Par ailleurs, les six candidats exigent aussi « le retrait sans conditions de la candidature d’Ali Bongo pour « faux et usage de faux ».

 

« Toutes les hypothèses sont sur la table… Nous n’accepteront pas la candidature d’Ali Bongo Ondimba », insistent les auteurs de la déclaration.

Les anciens PM Raymond Ndong Sima et Casimir Oyé Mba @ Gabonactu.com
Les anciens PM Raymond Ndong Sima et Casimir Oyé Mba @ Gabonactu.com

Les six candidats présents à la rencontre de l’ancien SOBRAGA dans le 2ème arrondissement sont Léon Paul Ngoulakia, Guy Nzouba Ndama, Jean Ping, Bruno Ben Moubamba, Raymond Ndong Sima et Casimir Oyé.

 

Contacté par un journaliste de Gabonactu.com, un haut cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a affirmé que l’opposition veut entrainer la majorité vers un débat stéril alors que l’heure est aux préparatifs de la campagne électorale.

Jean Ping fraichement arrivé de Paris a également participé à la réunion @ Gabonactu.com
Jean Ping fraichement arrivé de Paris a également participé à la réunion @ Gabonactu.com

 

L’on a noté la présence à la réunion du siège de l’ADERE de certains poids lourds de l’opposition comme, Zacharie Myboto, Didjob Divungi Di Ndinge, Alexandre Barro Chambrier, Jean François Ntoutoume Emane, Jules Aristide Bourdès Ogoulignuendé et le professeur Pierre André Kombila Koumba.

 

On rappelle que la CENAP a validé vendredi à Libreville 14 candidatures pour l’élection présidentielle du 27 août prochain. 5 ont été rejetées pour défaut de paiement de la caution estimée à 20 millions de FCFA.

 

Martin Safou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.