Les Postiers seront payés dans les prochains jours (officiel)

Alain Claude Bilie By Nze avant la conférence de presse à Franceville @ Gabonactu.com

Franceville, Gabon (Gabonactu.com) –  Le ministre gabonais de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilié By Nzé, a annoncé mercredi soir à Franceville (sud-est) dans une conférence de presse  que les employés de la Poste en grève depuis deux jours pour exiger le paiement de leurs salaires du mois de juillet seront payés dans les prochains jours.

 

« Le chef de l’Etat a donné des instructions pour que le ministre de l’Economie, le ministre du budget fassent diligence pour aider la poste à faire face à ses engagements concernant ses agents,  cela sera fait », a rassuré M. Bilié By Nzé sans préciser le jour exact du paiement.

 

Depuis la province du Haut Ogooué où il accompagne le chef de l’Etat dans sa tournée républicaine, le porte-parole du gouvernement  a déploré ce mouvement de rétorsion initié par les postiers. Plusieurs guichets de la poste sont fermés.  Les fonctionnaires qui sont payés  au niveau de la Poste Bank ont du mal à percevoir leurs salaires.

 

Pour Bilié By Nzé, «  nous veilleront à faire en sort que  les épargnants de même que les clients de la poste ne pâtissent de la difficulté aujourd’hui dans laquelle se trouve la poste gabonaise ».

 

Des milliers des usagers de la Poste Bank sont concernés par cette situation de blocage. « Les épargnants peuvent être assurés que l’Etat garantie leurs épargnes qui du reste ne sont pas perdues », assure-t-on.

 

Au cours de cet échangé avec les journalistes, Alain Claude Bilié by Nzé a également fait le résumé de la tournée républicaine du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. Une tournée caractérisée par le message de rassemblement, d’unité et de solidarité dont le numéro un se fait l’écho depuis l’entame de ce périple le 12 juillet dernier dans la province de la Nyanga (sud du pays).

 

Dans sa province natale, Ali Bongo Ondimba a visité mercredi les localités d’Andjogo, d’Okondja et d’Aboumi. «  Si hier encore quelqu’un pouvait réussir en étant illettré aujourd’hui ce n’est plus possible », a dit le chef de l’Etat aux populations d’Okondja lors de son meeting  axé essentiellement sur son programme pour l’Egalité de chances pour tous les gabonais. Pour ce faire, il a exhorté les jeunes et les femmes à suivre une bonne formation pour contribuer à l’essor du pays.

 

Le numéro un gabonais  a ensuite appelé les altogovéens de cette partie de la province à adhérer à ce programme en allant voter massivement le 27 août 2016 afin dit-il de mettre fin aux privilèges indus qui donnaient jadis  la possibilité à une  minorité de gabonais de profiter de la richesse du pays.

 

Le Notable

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.