Moanda : les écoles catholiques A et B en cours de réhabilitation grâce à l’argent du manganèse

Un des bâtiments de l’Ecole Saint Dominique de Moanda © DR

Les écoles primaires de la confession catholique Saint-Dominique A et B de Moanda, en état de vétusté avancé, subissent actuellement une cure de jouvence grâce à l’argent du manganèse décaissé par la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), le mammouth économique de la ville.


Sept (7) entreprises locales ont été engagées sur le chantier, chacune dans son domaine de compétence.

Les travaux sont financés dans le cadre d’un vaste projet de réhabilitation des écoles des départements de la Lébombi-Leyou et Lekoko par la Comilog, inscrit dans la vision RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise) de COMILOG.

Au total, 8 bâtiments de 25 salles dont 21 classes et 4 espaces de bureaux seront réfectionnés pour améliorer les conditions d’apprentissage dans le cadre de ce programme. Il vise à redonner à ces écoles leurs lettres de noblesse. La livraison du chantier est prévue avant la prochaine rentrée scolaire.

En 2019 et 2020, Comilog a financé la réhabilitation de 15 établissements scolaires répartis entre les villes de Moanda (7), Bakoumba (5) et Mounana (3) à la plus grande satisfaction de la jeunesse gabonaise, rappelle la COMILOG dans un communiqué.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.