L’hôpital de Melen refait peau neuve

Le DG du CHRE Eddy Blaise Mabadi supervisant la bonne conduite des travaux de réhabilitation ©  Gabonactu.com

Dans le cadre du plan d’urgence lancé par le Ministre de la Santé Dr Guy Patrick Obiang Ndong pour optimiser le fonctionnement des structures sanitaires disséminées à travers le territoire national, le Centre hospitalier régional de l’Estuaire (CHRE), couramment appelé « hôpital de Melen », situé en banlieue sud de Libreville,  subi présentement une cure de jouvence.    

Le Service des Urgences entièrement réhabilité se dote désormais d’une salle de déchocage bien équipée. Même constaté agréable dans le service de Médecine. Il équipé des nouveaux lits d’hospitalisation, des salles VIP dotées de postes téléviseurs et climatiseurs sans oublier les baies vitrées qui viennent renforcer le dispositif de lutte contre le paludisme. C’est aussi un service d’hospitalisation pédiatrique réhabilité dans les mêmes conditions.
« Cet hôpital avait tant besoin de reprendre vie », a déclaré à Gabonactu.com, Eddy Blaise Mabadi qui met les bouchers doubles pour rendre plus attrayant l’hôpital de Melen, 2ème plus grande structure sanitaire de service public de la capitale gabonaise après la Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).
Pour améliorer la qualité des prestations, le chef de l’établissement sanitaire a pris la résolution d’arrimer la « tarification des actes » hospitaliers au même titre que ceux des autres CHR. Ce, pour une gestion optimale qui exige que « le coût équivaille à la prestation ».
Le Directeur général de l’hôpital de Melen Eddy Blaise Mabadi s’est dit plus que déterminé pour redonner à cette structure sanitaire son lustre d’antan. Toutefois, cette ambition pourrait être freinée par les forces d’inertie. Certains fonctionnaires nommés aux postes de responsabilité seraient incompétents.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.