Les nouveaux conservateurs des parcs nationaux sommés de faire la guerre aux braconniers

Installation de nouveaux écogardes © DR

Le Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Christian Tchemambela, a ordonné mercredi, aux nouveaux conservateurs des parcs nationaux fraîchement installés dans leurs fonctions, de faire la guerre aux braconniers afin de préserver la biodiversité et de lutter contre l’exploitation illégale des ressources naturelles.

Pour atteindre cet objectif, les promus, très motivés ont souhaité une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité dans le cadre des missions conjointes de préservation de la biodiversité, de la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles et des missions communes de sécurité et de sûreté nationale.
Christian Tchemambela a également encouragé ces derniers à tout mettre en œuvre afin de valoriser les parcs nationaux. Il estime que la valorisation des parcs nationaux doit être une priorité pour eux, ce d’autant plus que le potentiel écotouristique dont ils regorgent devraient contribuer au produit intérieur brut (PIB) du Gabon.
L’Agence Nationale des parcs nationaux (ANPN) est l’organe chargé de la gestion des 13 parcs nationaux du Gabon. Elle a été créée en 2002 par le défunt président Omar Bongo Ondimba. L’agence a pour mission d’assurer la protection des parcs nationaux et de leurs ressources naturelles, d’œuvrer au développement efficient du réseau des parcs et de valoriser ces derniers et leurs ressources.


Antoine Mayombo


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.