Les familles économiquement faibles de Nkembo honorées par l’Association des femmes dynamiques

Quelques bénévoles de l’Association des femmes dynamiques sillonnant les « Mapanes » de Nkembo à Libreville le 05 juin pour distribuer les kits alimentaires  © NOE

Quelques six familles économiquement faibles de Nkembo, un quartier sous-intégré du 2ème arrondissement de Libreville, ont été honorées par des kits alimentaires offerts par  l’Association des femmes dynamiques, à l’occasion de la célébration de la fête des mères le weekend écoulé.

Œuvrant pour la solidarité et l’entraide, l’Association des femmes dynamiques n’a pas dérogé aux principes qu’elle s’est assignés. Pour la fête des mères édition 2022, elle a mis à contribution des bénévoles dans certains bidonvilles de la capitale gabonaise pour venir en aide aux personnes en difficultés sociales.


Ces familles  ont reçu  de la part de cette association éprise d’amour pour son prochain, des kits alimentaires composés  du riz, d’huile, du sel, du poisson, du lait, des boites de conserves et autres.

« Nous avons identifiés ces familles qui étaient vraiment dans le besoin, c’est notre contribution de les soulager un tant soit peu », a indiqué Nadine Obiang Ella, présidente de l’Association des femmes dynamiques.

Dans son chronogramme, cette plateforme qui appelle à la contribution des potentielles bonnes volontés, prévoit organiser la cérémonie de  remise des kits scolaires sous peu aux élèves à travers  certaines localités du pays, y compris l’arbre de noël.

Créée en 2017, l’Association des femmes dynamiques compte près de 150 membres disséminés dans les coordinations de neuf provinces du pays. Faisant la promotion des activités génératrices des revenus pour femmes, elle dispose d’une plantation communautaire de manioc à Oyem (nord du pays) dont les premières récoltes sont attendues d’ici quelques mois.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.