Le taux d’endettement du Gabon pourrait reculer à 50% en 2023, selon Jessye Ella Ekogha

Le taux d’endettement du Gabon qui a atteint 74,7 % en fin 2020 pourrait reculer pour se situer à 50% en 2023, a soutenu vendredi dans une conférence de presse le porte-parole de la présidence de la République gabonaise, Jessye Ella Ekogha.

« Il y a eu sur la période beaucoup de remboursements de dette et peu de nouveaux emprunts », a-t-il résumé parlant de l’endettement du pays.


« Anticipée à 74,7 % fin 2020 et à 72,2 % à fin 2022, la dette publique a été maintenue l’an dernier autour de 65 %, indique le FMI », a précisé le porte-parole de la présidence.

« Ce chiffre pourrait reculer jusqu’à 50 % en 2023 », a-t-il espéré.

Le Gabon engrangera en 2022 une plus-value pétrolière de 314 milliards de FCFA, selon la loi des finances rectificative adoptée par le gouvernement et le parlement la semaine dernière. Ce surplus pétrolier permet au pays de respirer après une années successives très difficiles à cause de la pandémie du Covid 19.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.